Partager

Mésententes Fifa/Caf sur le Tchad

Les qualifications de la zone Afrique pour la Coupe du monde organisée en Afrique du Sud ont commencé le week-end dernier avec la 1re journée. Et la seconde journée est prévue en cette fin de semaine. Reparties en douze groupes, les équipes engagées tenteront en même temps d’obtenir leur billet pour la prochaine Can qui aura lieu en Angola la même année.

Les vainqueurs de groupe au nombre de 12, et les huit meilleurs deuxièmes accèderont au 3e tour (5 groupes de 4), à l’issue duquel seront délivrées les cinq billets pour la phase finale de la Coupe du monde.

A signaler que les préliminaires Coupe du monde/Can-2010 dans le groupe 10 sont toujours dans une certaine confusion à cause du fait que le Tchad a refusé de se rendre au Soudan (auquel l’oppose un conflit) pour la rencontre première journée le week-end dernier.

La Fifa et la Caf ne parlent pas le même langage ne parlent pas le même langage sur ce dossier. Pour la Fédération internationale de football, le match de la 2e journée du groupe 10 entre le Sao du Tchad et les Aigles du Mali est maintenu et il n’y aura aucune modification dans le calendrier des préliminaires du Mondial-2010 tandis que la Caf a déclaré le Tchad disqualifié.

La Fifa, selon son chef de service des compétitions internationales, Gordon Saviqui, semble même accuser la Caf de ne pas l’informer de sa décision.

B. D. S.


Stephen Keshi, Entraineur des aigles

« Je n’exclus rien »


Les Echos :
Alignerez-vous contre le Tchad le même onze de départ de dimanche dernier face au Congo ?


Stephen Keshi :
Pas forcément, mais ce n’est pas impossible. Bien qu’avec l’absence de Mohamed Lamine Sissoko « Momo », j’ai une idée de base de l’équipe que je vais composer au Tchad. Et il y a un autre que nous jouerons toujours à l’extérieur la semaine suivante contre le Soudan. Entre-temps il y a aussi les entraînements. Les sélectionneurs ont toujours une équipe idéale en tête.

Les Echos : En cas de pépin, serez-vous en mesure de trouver d’autres solutions ?


S. K. :
Ce sera une option de plus comme bien d’autres. J’ai même découvert que Drissa Diakité voulait finir en défense centrale. Je n’exclus rien. Il y a 18 joueurs de champ et 2 gardiens. Tout le monde peut remplacer quelqu’un à n’importe quel moment.


Les Echos : Avez-vous une idée de l’équipe tchadienne ?

S.K. : Non, mais je verrai du côté des archives de la Coupe Cémac (Ndlr : Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) et des éliminatoires de la Can-2008, mais également au niveau du staff technique.

Nous avons une idée dans ce sens avec une stratégie élaborée. C’est une équipe entière à prendre au sérieux.

Et je souhaite que les joueurs soient performants en jouant leur va tout pour arracher la victoire.


Propos recueillis par

Boubacar Diakité Sarr

05 Juin 2008