Partager

A première vue, les Aigles auront la tâche facile lors des éliminatoires combinées Can/Mondial-2010, dont les phases finales sont respectivement prévues en Angola et en Afrique du Sud. Mais, nous devons être prudents car le sort nous a souvent joué de mauvais tours chaque fois que nous nous sommes trouvés dans une pareille situation.

Congo, Soudan, Tchad sont les adversaires du Mali dans les éliminatoires combinées de la Can et du Mondial-2010, respectivement en Angola et en Afrique du Sud. Le tirage au sort a eu lieu dimanche dernier à Durban (Afrique du Sud) devant une pléiade de personnalités et de stars mondiales du football.

Dans le groupe 10, les trois premiers sont systématiquement qualifiés pour la phase de la Can « Angola-2010 ». Pour ce qui est du Mondial, il faut souligner que le premier de chaque poule est qualifié pour le deuxième tour ainsi que les huit meilleurs deuxièmes. On aura ainsi 20 équipes reparties en cinq groupes dont les premiers seront les représentants africains au Mondial-2010, en plus de l’Afrique du Sud, qui est le pays organisateur.

A la première analyse, la tâche des Aigles paraît facile, surtout en ce qui concerne la qualification pour la Can-2010. Et le coup peut être même jouable pour le Mondial. Toutefois, il faut se méfier de nos adversaires, notamment du Congo-Brazzaville et du Soudan. Le premier pays ne nous a pas souvent réussi. On se rappelle que nous étions dans le même groupe que les Congolais lors des éliminatoires combinées de la Can et du Mondial-2006.

Quant au Soudan, il fait son grand retour dans le gotha du football africain en faveur de la Can « Ghana-2008 ». Le football soudanais connaît actuellement une période faste car El Meriek avait réussi cette année à se hisser en finale de la Coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Donc, il ne faut pas trop minimiser ces deux pays dans ce groupe 10 des éliminatoires de la Can et du Mondial-2010. Tout comme d’ailleurs le Tchad.

Mais, pour l’heure, le Mali doit focaliser d’abord son attention sur la Can « Ghana-2008 » qui est l’échéance la plus proche et la plus importante pour le football malien. Annoncé parmi les outsiders, notre pays a un grand coup à jouer. Heureusement que les autorités maliennes sont conscientes de l’enjeu et du défi à relever. Elles sont déterminées, à travers le ministère de la Jeunesse et des Sports, à tout mettre en œuvre pour une préparation adéquate et une participation honorable des Aigles à l’édition ghanéenne de la Can.

Alphaly

27 novembre 2007.