Partager

Les Aigles du Mali ont baissé la garde le dimanche 7 septembre, au Stade Massamba Debat de Brazzaville, face aux Diables Rouges du Congo qui se sont imposés sur le score minimum de 1-0. L’unique réalisation (86ème) est l’œuvre de Endzanga Wilfrid, entré dix minutes plus tôt à la place de Nguié Men. Et pourtant, ce changement opéré par le coach congolais était loin de faire l’unanimité au sein des supporters et reporters congolais. Seulement, faut-il reconnaître que ce but plein de réussite est intervenu à un moment où la défense des Aigles du Mali avait préféré le recul.

On aurait même pu dire que, dans l’ensemble, les nôtres avaient fait le déplacement pour se contenter du nul tant ils n’ont pu profiter de leur domination en 1ère période. Les poulains de l’entraineur Stephen Keshi n’ont jamais pu apporter le danger dans la défense adverse qui, régulièrement, a pris le dessus sur les attaquants Seydou Kéita et Mamadi Sidibé. C’est à la reprise que les Congolais se sont rebellés contre la pléiade de stars maliennes qu’elle a poussée au repli. Leur tâche était par la suite facilitée par le choix tactique malien qui a consisté à leur donner des espaces et faire porter le poids du match par le secteur défensif.

S’il est vrai que l’axe central malien a péché par la faiblesse de ses interventions au moment du centre décisif, il faut reconnaître que l’entraîneur Stephen Keshi n’aurait pu faire preuve d’une meilleure inspiration tactique. Ce match, et celui livré contre le Soudan à Khartoum, poussent logiquement à douter des qualités du technicien nigérian sur le plan de la gestion tactique d’un match. L’homme a toujours manqué d’inspiration lorsqu’il s’est agi de contenir la pression de l’adversaire ou renverser la vapeur.

Toutefois, cette défaite concédée à Brazzaville n’est pas inquiétante en soi, les nôtres comptent désormais le même nombre de points (9) que leurs adversaires qu’ils devancent à la différence de but (+4 contre +1). Dès lors, les rencontres face au Tchad et au Soudan, constituent, respectivement pour le Mali et le Congo, le passage obligé pour s’installer à la première place et décrocher son ticket, sans avoir besoin d’atteindre la qualification au titre de «meilleurs deuxièmes ». C’est dire que les camarades du capitaine Mahamadou Diarra ont leur chance en main. Leur prochain adversaire, le Tchad, s’est imposé lors de la première manche de la double confrontation au Caire, en Egypte, avec le Soudan (1-2). Ce qui lui donne 6 points. Sa victime du jour, qui n’a que 3 points au compteur, est la lanterne rouge du groupe.

Les deux équipes se sont encore retrouvées, hier dans la capitale égyptienne, pour la mise à jour du calendrier du groupe. Le Caire, site neutre, a été retenu par la FIFA pour la double confrontation entre le Tchad et le Soudan, deux pays en conflit. Exclu des éliminatoires de la CAN par la CAF, le Tchad n’est en course que dans les qualifications à la Coupe du monde. C’est dire qu’il reste en course seulement pour une 1ère place lors du tour prochain. En attendant, le décompte des points tient compte de toutes les rencontres concernant la CAN et le Mondial, sans pour autant tenir compte de la situation particulière du Tchad. Donc, pour l’heure, on ne saurait faire deux classements pour le groupe, faisant la dissociation entre la CAN et le mondial.

Si dans le groupe 10, aucune équipe n’est encore qualifiée, le Cameroun et le Bénin se sont qualifiés dès cette journée s’étant imposés respectivement devant le Cap Vert (1-2) et l’Angola (3-2. Les vices – champions d’Afrique et les «Ecureuils» rejoignent ainsi le Nigeria, qui a conforté sa position grâce à son succès en Afrique du Sud (0-1), éliminée de la course pour la phase finale de la CAN 2010 en Angola. Le Burkina, qui a préservé sa première place, a, à un degré moindre, assuré son ticket pour le prochain tour. La Côte d’Ivoire, l’Egypte, le Rwanda, l’Algérie et la Libye, notamment, se sont positionnés pour la prochaine étape.

Les résultats de la 5ème journée

Groupe 1 : Maurice – Tanzanie 1-4 ; Cap Vert – Cameroun 1-2

Groupe 2 : Kenya – Namibie 1-0 ; Zimbabwe – Guinée 0-0

Groupe 3 : Bénin – Angola 3-2 ; Niger – Ouganda 3-1

Groupe 4 : Afrique du Sud – Nigeria 0- ; Sierra Leone – Guinée Equatoriale 2-1

Groupe 5 : Libye – Ghana 1-0 ; Lesotho – Gabon 0-3

Groupe 6 : Algérie – Sénégal 3-2 ; Gambie – Liberia 3-0

Groupe 7 : Mozambique – Côte d’Ivoire 1-1 ; Madagascar – Botswana 1-0

Groupe 8 : Mauritanie – Rwanda 0-1 ; Ethiopie – Maroc (reporté)

Groupe 9 : Burkina – Tunisie 0-0 ; Seychelles – Burundi 1-2

Groupe 10 : Soudan – Tchad 1-2 ; Congo – Mali 1-0

Groupe 12 : Djibouti – Malawi 0-3 ; RD Congo – Egypte 0-1

Souleymane Diallo

11 septembre 2008