Partager

Lors de la première journée de la Can Féminine qui se déroule au Cameroun, les Super Falconnets du Nigeria, championnes en titre, ont étrillé les Aiglonnes du Mali (6-0) dans une rencontre à sens unique.

aiglonnes-int.jpg
La rencontre a été dominée par les nigérianes de bout en bout. En plus de leur parfaite maîtrise du jeu, elles étaient présentes physiquement et mentalement.

Si elles sont parvenues à maintenir le score de 2-0 durant la première mi-temps, les maliennes, de retour des vestiaires, ont fait les frais de la colère de l’attaquante des Super Falconnets, Assisat Oshoala, auteure d’un quadruplé ( 40′, 64, 69′ et 78′). Les deux autres buts du Nigeria ont été marqués par Francisca (20′) et Lopez Sunday (48′). Au-delà du naufrage collectif et du non-match des joueuses du sélectionneur Oumar Guindo, on retient surtout les multiples erreurs défensives maliennes. Un secteur de jeu qui endosse en grande partie la responsabilité de cette lourde défaite malgré une Goundo Samaké, auteure de plusieurs parades, analyse Footmali.com.

Pour leur seconde sortie, les Aiglonnes doivent relever la tête face au Kenya le 23 novembre prochain à 18h GMT avant d’en découdre avec le Ghana. L’aventure devient compliquée pour les protégées de Fatou Camara, la présidente de la commission football féminin de la Femafoot.

Sory I. Konaté

20 Novembre 2016
©AFRIBONE