Partager

Après s’être quittés dos à dos, mercredi au stade Modibo Keïta, au compte de la manche aller des éliminatoires (2-2), le Mali et la Guinée se retrouvent lundi à Conakry pour le deuxième acte qui promet une belle empoignade entre les deux sélections. D’un côté, les Aigles Dames sont condamnées à gagner ou à défaut obtenir un nul plus fructueux qu’à l’aller pour renverser la vapeur et de l’autre, les Guinéennes qui peuvent se contenter du partage des points pour valider leur ticket.

Les protégés de Mohamed Saloum «Houssei», parviendront-elles à s’imposer au stade général Lassana Condé à Conakry ou contraindre le Syli Dames au nul, en marquant au moins 3 buts ? Réponse du technicien malien : «Rien n’est perdu, il reste 90 minutes et nous allons tout faire pour renverser la vapeur à Conakry. J’ai confiance en cette équipe et je sais qu’elle est capable de battre la Guinée». «C’est vrai que l’équipe n’a pas bien joué mercredi, les enfants avaient la tête ailleurs et le premier but guinéen leur a fait mal.

Ce n’est que partie remise, elles feront tout pour se racheter à Conakry», promet Houssei. «L’objectif, insistera le technicien, est la qualification pour la phase finale de la CAN, s’il plaît à Dieu, on l’atteindra. Je présente mes sincères excuses au public sportif malien qui a été déçu de notre prestation mercredi.

Dans le camp guinéen, le sélectionneur Harouna I. Camara reste prudent malgré le nul obtenu à Bamako par ses joueuses. «Un match nul à l’extérieur surtout avec deux buts marqués est un bon résultat mais il faut faire attention à cette équipe malienne qui est capable de renverser la situation même à l’extérieur.

Nous allons rester prudents. Contrairement au Mali, nous pouvons nous contenter juste d’un nul pour obtenir notre qualification et faire plaisir au public guinéen. Notre pays n’a jamais participé à une phase finale, notre objectif est de vaincre le signe indien cette année», a confié le technicien guinéen. Le vainqueur de la rencontre se frottera probablement au Sénégal qui est allé gagner 2-1 à Monrovia face au Libéria.

Djènèba

BAGAYOKO

Lundi 25 octobre au stade général Lassana Condé à Conakry

16h : Guinée-Mali

Source: L’Essor