Partager


La 1ère édition de la Coupe d’Afrique des nations de boules (pétanque) a pris fin le 3 juin 2007 dernier sur la victoire finale des Burkinabés. Ils ont battu la 2e équipe du Bénin (13-11). A l’issue de cette Can, qui s’est tenue du 1er au 3 juin 2007 à Cotonou (Bénin), le Mali, par l’entremise de Nouhoum Sangaré, a gagné la médaille d’argent aux tirs de précision.

La 1re édition de la Can de pétanque, du 1er au 3 juin derniers, a vu la participation de 12 équipes venues du Bénin (2 équipes), de la Côte d’Ivoire, du Burkina, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal, du Cameroun, de la Guinée-Conakry, du Togo, de la Tunisie et du Mali.

Composée de 4 joueurs (Nouhoum Sangaré dit Pelé, Mohamed Ndiaye, Abdoulaye Sylla et Boubacar Traoré de Ségou), un entraîneur (Mahamadou Kounta) et le président (Souleymane Diarra), l’équipe malienne, en match d’équipe, a été éliminée en quarts de finale, dans un match au cours duquel elle a péché dans le pointage ; ce qui a permis aux Mauritaniens de marquer les 3 points qui leur manquaient.

Toutefois, les Maliens peuvent s’estimer heureux avec la médaille d’argent remportée aux tirs de précision par Nouhoum Sangaré. Ce dernier s’est en effet montré le plus adroit des Maliens. « C’est d’abord une médaille pour tout le peuple malien et je suis ravi de l’avoir obtenue, mais, c’est le fruit du travail du groupe », dira-t-il.

Ce championnat d’Afrique de sports boules a été largement dominé par les Burkinabés. Ils sont restés invaincus du début à la fin. Les Aigles boulistes, en dehors de la 1re journée où ils ont dominé les Camerounais (13-5), ont été successivement battus par la Mauritanie (13-8), la Côte d’Ivoire (13-6) et l’équipe première du Bénin (13-11). Ils se sont par la suite repris en s’imposant (13-10) face aux Nigériens. En quarts de finale, ils n’ont pu prendre leur revanche sur les Mauritaniens et se sont de nouveau inclinés (13-11).

L’équipe malienne, qui n’a eu que quelques séances d’entraînements, le championnat national de Ségou s’étant achevé en queue de poisson, était conduite par Souleymane Diarra, président de la Fédération nationale. Autant dire que l’élimination de notre équipe à ce stade de la compétition ne surprend guère les observateurs avertis du milieu de la boule.

C’est surtout l’occasion d’attirer l’attention des autorités sportives afin qu’elles multiplient les efforts pour que les Aigles boulistes rencontrent le succès très prochainement.

La compétition, faut-il le noter, a coïncidé avec la commémoration du centenaire de la pétanque, créée en 1907. Elle a également été marquée par la tenue d’une assemblée générale de la Confédération africaine de sports boules (Casb).

Le tournoi a été présidé par le ministre béninois de la Défense, représentant son collègue de la Jeunesse, des Sports et Loisirs et le président de l’Assemblée nationale du Bénin.

Boubacar Diakité Sarr
(envoyé spécial)

14 juin 2007.