Partager

Quelques jours après le tirage au sort du deuxième tour des éliminatoires de la CAN, Côte d’Ivoire 2023 qui s’est déroulé le 19 avril à Johannesburg (Afrique du Sud), la Confédération africaine de football (CAF) a effectué des visite de vérification et d’inspection des stades choisis par les différentes fédérations pour abriter les rencontres des 1ère et 2è journées de la CAN prévues entre le 30 mai et le 14 juin.

Parmi les stades concernés par ces visites de l’instance dirigeante du football continental, figure le stade du 26 Mars qui doit abriter le match Mali-Congo, comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN, Côte d’Ivoire 2023. On peut dire que les nouvelles sont bonnes pour notre pays, puisque la CAF a donné son feu vert pour l’organisation des matches des Aigles dans l’arène de Yirimadio. 

Autrement dit, la CAF a approuvé la proposition de la Fédération malienne de football (Femafoot) d’organiser ladite rencontre au stade du 26 Mars, resté fermé pendant près d’un an en raison des travaux de rénovation.

 La lettre de l’instance dirigeante du football africain est parvenue au secrétariat général de la Femafoot, le dimanche 1er mai. «Référence à la participation de votre équipe nationale aux éliminatoires de la phase de groupes de la CAN 2023, journées 1 et 2 qui se dérouleront du 30 mai au 14 juin 2022.

Suite au processus de vérification et d’inspection des stades mené par la CAF, le stade du 26 Mars est approuvé et défini comme lieu pour accueillir le match du groupe G : Mali-Congo», peut-on lire dans la correspondance de la CAF.

«Nous apprécions votre contribution en nous aidant à élever le niveau du football africain avec des installations améliorées, alors que nous continuons à être exposés à un public mondial», ajoute la lettre qui est signée du directeur du développement de la CAF, Raul Chipenda.

C’est donc officiel, le match Mali-Congo aura lieu le 4 juin au stade du 26 Mars à 19h et lors de la deuxième journée, les Aigles iront défier le Soudan du Sud dans une rencontre délocalisée au Caire (égypte), le stade de Juba (capitale du Soudan du Sud), n’ayant pas été homologué par la CAF. Le match se dispute le 8 juin à 13h.

Source: LEssor