Partager

Les hommes de Mohamed Magassouba ont battu la Tunisie dans un match serré dont l’issue a réservé un coup de théâtre aux spectateurs.  Le Mali a marqué sur un penalty transformé par Ibrahima Koné à la 48è min.

L’arbitre zambien  Janny Sikazwe était sûrement l’homme de ce match.  Il a été auteur de plusieurs erreurs rendant la fin de match chaotique.  Sifflant la fin du match à la 85ème minute, le Zambien est revenu sur sa décision après de vives protestations des Tunisiens.  Sikazwé a de nouveau sifflé la fin du match à la 89è avant la fin du temps réglementaire, créant un imbroglio.

Après plusieurs minutes d’indécision, les officiels annoncent la reprise du match avec le retour des arbitres sur le terrain, conduits cette fois ci par le quatrième arbitre.  Les joueurs maliens sont revenus pendant que les Tunisiens ne se présentent pas sur la pelouse.

Auparavant,  les Tunisiens avaient raté un penalty consécutif à une faute de main de Moussa Djénepo. Le gardien Ibrahima Bosso Mounkoro a arrêté le penalty tiré par le capitaine tunisien, Wahbi Kazri. Et Sikazwe a distribué un carton rouge sévère à l’attaquant des Aigles, El Bilal Touré.

Source: L’Essor