Partager

Les deux joueurs se sont blessés le week-end et ne participeront pas au match de samedi contre les Zèbres à Gaborone. L’attaquant de Guingamp Moustapha Yattabaré a également déclaré forfait

Les Aigles affrontent les Zèbres botswanais ce samedi au stade Lobatse sport complex, un match comptant pour les éliminatoires retour de la CAN 2013 prévue en Afrique du Sud. La semaine dernière, de la France le sélectionneur national a communiqué la liste de 20 joueurs convoqués pour cette confrontation dont l’enjeu principal est le ticket de la phase finale. Au match aller, les Aigles se sont largement imposés 3-0 avec des buts signés Cheick Tidiane Diabaté, Mahamadou N’Diaye et Modibo Maïga.

Pour cette manche retour, trois joueurs sont forfaits et n’effectueront pas le voyage de Gaborone. Parmi ces éléments figure le capitaine Seydou Keïta qui évolue à Aerbin Dalian (Chine) et qui s’est blessé lors de la victoire de son équipe face à Beijing Guoan (3-1). Notre compatriote a ouvert le score pour son équipe à la 36è minute et a joué samedi les 90 minutes de la rencontre. Auteur de 4 buts en 10 matches, Seydou Keïta s’est malheureusement blessé et ne pourra pas participer à ce match décisif pour la qualification à la prochaine CAN. Les Aigles devront également se passer des services de l’arrière-latéral Adama Tamboura (Randers FC, Danemark) et de l’attaquant Moustapha Yatabaré (Guingamp, France) tous deux blessés.

L’arrière gauche des Aigles, Adama Tamboura a participé dimanche à la victoire de son équipe 2-1 contre Midtjylland pour le compte de la 12è journée de la Superligaen danois. A l’instar de son coéquipier en Equipe nationale, Moustapha Yatabaré a également marqué le week-end dernier face à Laval, portant ainsi son capital but à 8 en 10 journées de Ligue 2. L’international malien de Guingamp occupe désormais la 4è place du classement des buteurs du championnat, à seulement une unité de ses trois devanciers qui affiche chacun 9 réalisations au compteur. Pour pallier l’absence des trois joueurs cités plus haut, le sélectionneur national, Patrice Carteron a fait appel au défenseur Ousmane Berthé (Jomo Cosmos, Afrique du Sud) et aux milieux de terrain du Djoliba, Idrissa Traoré dit Essien et Idrissa Naman Laïco Traoré. Ces deux Djolibistes portent à cinq le nombre de

Les Aigles se passeront des services de l’arrière-latéral Adama Tamboura balle au pied

joueurs locaux convoqués par le technicien français, après les gardiens Soumaïla Diakité et Aly Yirango et le défenseur axial, Salif Coulibaly. Idrissa Traoré a déjà fait un petit tour en Equipe nationale notamment lors de première et deuxième journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, Bénin-Mali (1-0) et Mali-Algérie au Burkina Faso (2-1).

Pour Idrissa Naman Laïco Traoré en revanche, c’est la première fois qu’il est convoqué en sélection nationale. Au total, 4 sociétaires du Djoliba figurent donc sur la liste des 20 joueurs retenus pour ce match Botswana-Mali : Aly Yirango, Salif Coulibaly, Idrissa Traoré et Idrissa Naman Laïco Traoré. C’est une belle récompense pour le team de Hérémakono sacré champion du Mali 2012 et qui vient de se qualifier pour les demi-finales de la coupe de la Confédération. En 5 matches, les Rouges n’ont concédé aucune défaite, totalisant 4 victoires et 1 nul.

LA LISTE DES 20 JOUEURS

Soumaila Diakité (Stade malien, Mali) Mamadou Samassa (Guingamp, France), Aly Yirango (Djoliba, Mali), Idrissa Coulibaly (Lekihwiya sport, Qatar), Ousmane Berthé (Jomo Cosmos, Afrique du Sud), Fousseïny Diawara (Ajaccio, France), Adama Coulibaly (Auxerre, France), Salif Coulibaly (Djoliba, Mali), Mahamadou N’Diaye (Victoria Guimarès, Portugal), Ousmane Coulibaly (Stade brestois, France), Samba Sow (Lens, France), Mohamed Lamine Sissoko (PSG, France), Kalilou M. Traoré (FC Sochaux, France), El Hadj Mahamane Traoré (Nice, France), Abdou Traoré (Bordeaux, France), Idrissa Traoré (Djoliba, Mali), Mahamadou Samassa (Chievo Verone, Italie), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux, France), Modibo Maïga (West Ham united, Angleterre) et Idrissa Naman Laïco Traoré (Djoliba, Mali).

L. M. DIABY

Posté par Ladji Madihery Diaby

L’Essor du 10 Octobre 2012