Partager

A la faveur de la dernière journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud, les Aigles du Mali ont effectué un déplacement périlleux sur le sol botswanaises afin d’affronter les Zèbres. Le duel de la savane a tourné à l’avantage des Aigles du Mali et cela malgré des défections de certains cadres.

Les Aigles du Mali auréolés d’une troisième place Africaine lors du dernier classement FIFA ont foulé le sol botswanais avec la seule et unique ambition de survoler haut et se qualifier pour la prochaine CAN. Dès les toutes premières minutes de la rencontre, les coéquipiers du capitaine Adama Coulibaly prennent d’assaut le camp adverse et multiplient les occasions sans parvenir à déjouer le gardien des Zèbres du Botswana. Il fallait attendre la 30è minute pour voir le très longiligne attaquant des Aigles et des Girondins de Bordeaux, Cheick Tidiane Diabaté, ouvrir le compteur des Aigles suite à une action bien concoctée depuis la défense. Et malgré d’autres situations nettes de buts, la mi-temps intervient sur ce score de 1 but à zéro en faveur des poulains de Patrice Carteron.

A la reprise, les Aigles reviennent des vestiaires avec des nouvelles ambitions. Modibo Maiga, l’attaquant de West Ham, suite à un slalom envoie la balle au fond des filets botswanais pour le second but des Aigles à la 60è minute. A 2-0 déjà les Aigles étaient à l’abri et le coach a remanié son effectif. C’est ainsi que le milieu malien de l’OGC Nice, El hadj Mahamane Traoré, cède sa place à l’attaquant de Chievo Vérone, Mahamadou Samassa qui, servi sur un plateau d’or par l’insaisissable Modibo Maiga, marque le troisième but malien à la 77è minute.

C’est après ce but que les Aigles ont pratiqué un football champagne et ont gratifié le public botswanais d’un football digne d’un vrai centre de formation avec des passes millimétrés et des gestes techniques de haute gamme. Le public botswanais terrifié n’avait que ses mains pour ovationner les poulains de Patrice Carteron. A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, Kalilou Traoré, le sociétaire de Sochaux, envoie un bolide au fond de la cage du gardien des Zèbres. C’est alors que certains supporters botswanais prenaient le chemin de la maison que le numéro 5 des Zèbres marque un but salvateur au grand bonheur de ses supporters.

L’arbitre kenyan de la rencontre siffle la fin du match sur ce score de 4-1 en faveur des Aigles du Mali qui, du coup, se qualifient pour la Coupe d’Afrique des Nations 2013 que le pays de Nelson Mandela accueillera en janvier prochain.

Les Aigles du Mali – malgré les défections suite à des blessures de certains joueurs comme le capitaine Seydou Keita, Mahamadou Diarra Djilla, Moustapha Yatabaré, Fousseini Diawara, Mohamed Lamine Sissoko – ont rehaussé très haut le drapeau malien sur le firmament botswanais et ont prouvé que notre pays est désormais dans la cour des grands. Rappelons qu’au dernier classement Fifa, le Mali occupait la 27è place mondiale et la troisième africaine derrière la Côte d’Ivoire et l’Algérie.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 15 Octobre 2012