Partager

Le défenseur de Toulouse vit son deuxième regroupement avec les Aigles après son forfait de dernière minute lors du match aller contre le Zimbabwe à Bamako. Il attend encore sa première minute de jeu avec la sélection et pense bien que Harare sera le bon moment et le bon endroit.
« La dernière fois, ma petite blessure m’a fait manquer cela. Je suis maintenant à cent pour cent de ma forme et j’espère jouer cette fois ci » confie-t-il dans une sérénité parfaite dans sa chambre d’hôtel à Johannesburg.

De prime abord, l’homme est tranquille. Il savoure ces instants avec le groupe et surtout ce regroupement très important avant de se rendre à Hararé. « C’est très bien. On a retrouvé un peut tout le monde. C’est la fin des championnats pour tout le monde. Il y a ce match important avec la sélection.

C’est important de bien le préparer pour bien finir la saison », reconnait l’enfant de Gonesse qui court sur ses 26 ans. A la question de savoir comment il prendrait d’emblée une titularisation contre le Zimbabwe si Alain Giresse la lui offrait, le toulousain ne se fait pas peur « je ne me dirai rien de spécial. Je foncerai en espérant faire un très bon match. Parce que le plus important, comme je l’ai dit c’est de très bien terminer la saison avec la sélection. On est toujours en course pour la première place du groupe et il faut gagner ».

Celui qui a joué 1883 mn avec Toulouse (21 titularisations) se dit bien dans la tête en sélection du Mali et à ce stage de Johanesbourg même s’il est dans le fauteuil du nouveau venu« j’essaie de prendre le train en marche. C’est vrai que je n’ai pas participé aux deux premières journées, j’ai forcement un peu de pression. Ce sont mes premiers pas mais je reste dans les objectifs de l’équipe et je compte la servir avec mes qualités en club » dit-il avec entrain et un petit sourire.

Pas de doute : le défenseur a le Zimbabwe dans la tête comme tous les autres joueurs. « La première place du groupe est l’objectif pour être qualifié directement. Si on veut être premiers, ça passe inévitablement par une victoire contre le Zimbabwe. Après on a le temps de se concentrer sur les autres matches notamment le Cap vert et le Libéria. Il faut prendre les matches les uns après les autres et pour le moment celui du Zimbabwe est le plus important».

Preuve que Mohamed Fofana voit tout en Aigles en ce moment. Mais cela ne l’empêche pas de résumer sa saison avec Toulouse. « Ça s’est bien terminé. Même si je n’ai pas fait tous les matches j’ai bien fini la saison en tant que titulaire. C’était un peu dur. Un moment on a joué pour le maintient mais on a réussi à finir huitième » conclut-il.

Alassane Souleymane, à Johanesbourg

03 Juin 2011.