Partager

henri.jpgHenri Michel a été démis de ses fonctions de sélectionneur du Maroc après l’élimination de son équipe au 1er tour de la CAN 2008. Le technicien français paie les résultats décevants de son équipe et des déclarations mal perçues à son retour du Ghana.

L’aventure marocaine est terminée pour Henri Michel. Après une élimination sans gloire au 1er tour de la CAN, le sélectionneur des Lions de l’Atlas a payé la contre-performance de son équipe au prix fort. Au-delà des résultats décevants, ce sont aussi les déclarations de Michel au retour du Ghana qui ont poussé les dirigeants marocains à prendre cette décision. « Il a été décidé de mettre un terme au contrat du technicien français en raison du manque de résultat et de son comportement extra-sportif manifesté lors de la conférence de presse qu’il a tenue le 31 janvier au retour de l’équipe nationale du Ghana« , a indiqué la Fédération marocaine dans un communiqué.

Michel n’avait pas été très tendre avec ses joueurs au moment d’expliquer l’échec de son équipe, sortie au premier tour de la CAN après avoir subi deux revers en trois matches. « Le Maroc a des joueurs excellents, mais pas de grosses pointures capables de changer le cours d’un match, notamment dans les moments difficiles, au lieu de s’effondrer à chaque fois que l’équipe est menée au score« , avait notamment déclaré l’ancien sélectionneur de l’équipe de France.

Ses propos n’ont pas du tout été appréciés au Maroc. Les médias lui ont largement imputé la responsabilité de l’élimination marocaine, et les joueurs ont également réagi à l’image du Nancéen Youssouf Hadji. « L’attitude d’Henri Michel n’a pas été correcte, a déclaré Hadji. Il a critiqué les joueurs quand il est rentré au Maroc mais il n’a pas tenté de changer les choses quand il était avec le groupe » , a notamment souligné l’attaquant des Lions de l’Atlas.

Dans ce contexte hostile, le départ de Michel apparaissait inéluctable. Il est désormais officiel.

V.B. / Eurosport

08 Février 2008.