Partager

Pour le lancement officiel de sa campagne, le candidat de la Convention nationale pour une Afrique solidaire (Cnas/Faso-Hère), Dr. Soumana Sako, a choisi la démarche de la proximité.

Pour ce faire, la direction de campagne de la Cnas/Faso-Héré, pilotée par Dr. Gagny Timbo, a procédé à des meetings décentralisés dans les six communes de Bamako. Cette démarche, selon le candidat lui-même, vise à être avec le peuple. Ainsi, le candidat Sako a fait le tour de la capitale pour vulgariser son projet de société à ses militants.

En Commune VI, Sako a laissé entendre qu’après 53 ans d’indépendance beaucoup de réalisations ont été faites mais qu’il reste beaucoup à faire. Il a promis dès qu’il sera élu par le peuple de réviser tous les contrats miniers, de redorer le blason de l’école malienne, de créer des emplois pour les jeunes qui sirotent le thé aujourd’hui non par plaisir seulement, mais parce qu’ils n’ont pas le choix. Il s’est également engagé à lutter contre la corruption, l’insécurité et à reconstruire l’armée nationale.

La secrétaire générale de la section VI de la Cnas, qui recevait le candidat Sako, a présenté le candidat comme un homme issu du peuple qui n’a jamais trahi. Il est doté d’une expérience professionnelle et d’un parcours sans faute, a-t-elle ajouté. Elle a invité les militants à aller retirer leurs cartes Nina pour donner la victoire à Sako au soir du 28 juillet 2013.

Ben Dao

L’Indicateur du Renouveau du 10 Juillet 2013.