Partager

Les organisateurs ont présenté les dix engagements par lesquels l’homme compte changer le mode de gouvernance du pays dès les cent premiers jours de son élection à la tête de la magistrature suprême

La sous-section de Banankabougou du Rassemblement pour le développement du Mali (RPDM) a organisé lundi dernier un meeting pour expliquer aux militants et sympathisants, les atouts de leur candidat Dr Cheick Modibo Diarra, à restaurer à notre pays sa grandeur d’antan. Les organisateurs ont aussi mis a profit la rencontre pour présenter les dix engagements de l’homme, par lesquels il compte changer le mode de gouvernance du pays dès les cent premiers jours de son élection à la tête de la magistrature suprême.

Pour le président de la sous-section RPDM de Banankabougou Mountaga Bah, le candidat Cheick Modibo Diarra est l’homme qui peut redresser ce pays. C’est un monsieur doté d’une probité morale et d’une rigueur dans la gestion des affaires publiques. Pour eux, il est temps de confier les destinées de ce pays à quelqu’un comme lui. Selon lui, Cheick Modibo Diarra a eu à gérer ce pays, pendant une période très critique de son histoire. Au moment où la Communauté internationale avait décidé de couper de l’aide extérieure au Mali, Cheick Modibo Diarra, en tant que Premier ministre a pu faire fonctionner le pays par ses propres ressources. Vu aussi, le sens élevé du patriotisme de l’ancien Premier ministre Moussa Mara et l’ancien ministre Koniba Sidibé qui ont accepté de faire une coalition autour de lui, démontrent à suffisance que c’est l’homme qu’il faut pour sauver notre Maliba.

Quant au député Bafotigui Diallo, élu en commune VI du district de Bamako, qui a également rejoint la Coalition Cheick Modibo Diarra pour cette présidentielle du 29 juillet, il a d’abord évoqué les raisons de son ralliement à cette candidature, ainsi que le retrait de Moussa Mara à la course. Selon lui, ce n’est pas fortuit pour qui connait la force du parti de Mara sur la scène nationale d’accepter de se retirer au profit du Dr Cheick Modibo Diarra. Il a lui aussi profité pour rappeler à l’assistance, quelques engagements pris par leur candidat qui pourront changer le mode de gouvernance de ce pays. Pour que cela soit fait, il faut que les électeurs qui sont pour ce changement de système acceptent d’aller retirer leurs cartes d’électeurs. C’est avec celles-ci que le changement tant souhaité pourra se réaliser a-t-il estimé.
Kader Keita du bureau national du RPDM, a de son côté, insisté d’abord sur le parcours scolaire et professionnel du candidat. Il s’agit de son passage à la NASA et le fait qu’il a été le représentant Afrique du programme Pathinder de Microsoft. Partout où Cheick Modibo Diarra a passé, il a fait ses preuves par une gestion rigoureuse et efficace. Donc confier la gestion de ce pays à cet homme, c’est de permettre à notre pays de se relever. Parce que selon lui, il souffre d’une maladie pendant plusieurs décennies, Et le remède de cette maladie ne peut venir que du Dr Cheick Modibo Diarra, comme ce fut le cas en 2012 avec la transition. Rappelant aussi, ses engagements, il dira qu’avec lui, l’enseignement fondamental sera gratuit. Cela veut dire que l’accent sera mis sur la qualité de l’enseignement fondamental.
Mahamane Mariko du parti CRAGE a, lui aussi, demandé au militants et sympathisants d’aller voter pour Cheick Modibo Diarra. Parce que pour lui, c’est l’homme de la solution. Et Mahamane Mariko d’inviter le peuple malien à faire un vote utile pour la patrie, afin que le Mali compte parmi les Nations de demain.

Diakalia M Dembélé
Du 26 Juillet 2018