Partager

“Rôle de la jeunesse dans l’élection de Tombouctou parmi les 7 merveilles du Monde”, tel était le thème d’une conférence débats organisée par l’Association des Elèves et Etudiants Ressortissants de Tombouctou (AEERT) le samedi 10 février 2OO7 au Centre Djoliba. Le principal conférencier était le professeur Baba Haguib Haïdara, un éminent historien.

Cette rencontre rentrait dans le cadre des activités de la deuxième édition des journées culturelles, artistiques et sportives de l’AEERT, l’évènement avait bénéficié du partenariat du Bittar-Trans et la marraire était Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, Commissaire à la Sécurité Alimentaire.

LES DISPOSITIONS PRISES PAR LA COMMISSION D’ORGANISATION

Le Pr. Baba Haguib Haïdara qui est le président de la commission nationale d’organisation pour l’élection de Tombouctou parmi les 7 merveilles du monde a fait l’état des mesures prises pour élection de la citée des 333 saints. Elles sont entre autres la mise en place d’un système local de vote pour favoriser la participation de l’écrasante majorité des maliens au scrutin. Pour la mise en oeuvre de ce système de facilitation de vote, le pr. Haïdara a laissé entendre que la commission est en négociation avec les opérateurs de téléphonie mobile tels Orange- Mali et Malitel.

Selon lui Orange- Mali va mettre à la disposition des maliens des numéros verts où la communication serait gratuite, après la phase du scrutin Orange à son tour transmettra, les différentes voies recueillies à la commission mondiale d’organisation des 7 merveilles.

Ce système donnera un élan extraordinaire pour le sacre de Tombouctou parmi les vainqueurs. La commission compte également rencontrer le président de la République afin de donner un coup de pouce de nation toute entière à la cause de Tombouctou.

La commission d’organisation sous la houlette du pr. Haïdara explore en ce moment tous les voies et moyens. C’est dans cette optique que deux départements ministériels ont reçu la visite de la commission. Il s’agit du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale chargée de transmettre le message à tous les maliens vivants à l’étranger mais aussi à d’autres personnes qui ne sont pas Maliens mais qui aiment Tombouctou par le biais des ambassades et consulats accrédités dans les pays amis.

Le second département est celui de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales qui a réussi comme mission de divulguer l’information sur toute l’étendue du territoire national à travers les gouverneurs de régions, les préfets et les sous préfets.

PROMOUVOIR UNE CAMPAGNE INTERNATIONALE

L’appel des ressortissants de Tombouctou le 10 janvier dernier est non seulement à l’endroit de tous les maliens mais aussi, il est adressé à l’intention des autres pays de la sous région, à voter en faveur de la candidature de Tombouctou. Le président dira que les pays de la sous-région ont intérêt à voter pour Tombouctou non seulement pour la brillante culture sous-régionale dont Tombouctou regorge depuis le 15è siècle, mais aussi c’est parce que Tombouctou est l’unique candidate de la sous région.

LE SYSTEME DE VOTE

Le conférencier dira qu’il y a deux méthodes pour effectuer le vote. La première s’effectue par le biais de l’Internet qui consiste à voter à travers un site web et le second moyen de vote est le téléphone. Concernant le nombre de vote, il est illimité à condition de ne pas voter avec le même téléphone.

Pour clore l’évènement le président de la coordination des associations ressortissantes de Tombouctou a suggéré que des journées porte ouvertes soient instaurées pour la mobilisation de tous les Maliens en faveur de Tombouctou.

Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

13 février 2007.