Partager

Depuis dimanche à minuit, les huit prétendants au fauteuil de président de la République sont à la conquête des suffrages des électeurs. Pour sa part, Tiébilé Dramé, le candidat du Parena, a lancé sa campagne électorale à Nioro du Sahel, là où le président-candidat ATT avait finalement eu le courage d’annoncer offficiellement sa candidature. Selon Dr. Moussa Balla Diakité, membre du comité directeur du Parena, le choix de Nioro du Sahel est motivé par le fait que la localité est le « fief » du Parena et ville natale de son candidat.

Accueilli pour une foule nombreuse, Tiébilé Dramé a, dans son intervention, déclaré que le chemin menant à Koulouba passe par la contribution des Niorois à qui il était venu se confier. Comme dans son slogan de campagne, le candidat du parti du Bélier blanc pense qu’un « autre Mali est possible » avec la vision qu’il incarne pour son pays.

Concernant le district de Bamako, les responsables du Parena, y compris ceux des sections et sous-sections, ont fait le porte-à-porte dans le but de faire part aux électeurs de la candidature de Tiébilé Dramé et de les convaincre que le natif de Nioro du Sahel est l’homme qu’il faut pour un Mali en pleine déroute.

Tiébilé Dramé sera à Bamako pour l’enregistrement de son message télévisé aux électeurs, puis repartira à Nioro pour enfin revenir en fin de semaine.

Ogopémo Ouologuem
(stagiaire)

10 avril 2007.