Partager

Pour une meilleure information du public sur les tenants et les aboutissants de l’élection de sept nouvelles merveilles du monde nous publions cette note technique élaborée par le ministre de la Culture à l’attention du Premier ministre. Faut -il rappeler que Tombouctou est bien sur la liste des 21 sites et monuments parmi lesquels seront choisis les sept nouvelles merveilles. Nous publierons dans nos prochaines éditions toutes les informations sur les modalités de vote.

Les sept merveilles du monde ont une particularité remarquable: près de deux mille ans après leur recensement, elles restent quasiment impossibles à mémoriser. Pour mémoire, il s’agissait des oeuvres suivantes :

1. La Pyramide de Khéops (la seule rescapée du temps), à Gizeh, une nécropole de l’ancienne cité de Memphis, à 8 km du Caire, là où se dressent les trois pyramides les plus célèbres du monde, celles des rois Kheops, Khephren et Mykérinos.

2. Les jardins suspendus, sur la rive Est de l’Euphrate, à environ, 50 km au sud de la ville actuelle de Bagdad, en Irak.

3. La statue de Zeus, dans la ville ancienne Olympie, sur la côte ouest de la Grèce actuelle, à environ 150 kilomètres à l’ouest d’Athènes.

4. Le temple d’Artémis, en Asie Mineure, la Turquie actuelle, dans la cité antique d’Ephèse. Mais maintenant, Ephèse n’est plus que ruine, une ville s’est construite près de l’antique cité, Selcuk, située à 50 km environ au sud d’Izmir.

5. Le mausolée d’Halicarnasse, dans la ville de Bodrum (antérieurement appelé Halicarnasse), qui donne sur la mer Egée au, sud-ouest de la Turquie.

6. Le colosse de Rhodes, près du port principal de l’île de Rhodes, en Grèce.

7. Le phare d’Alexandrie, sur l’ancienne île de Pharos qui aujourd’hui est un promontoire d’Alexandrie, en Égypte.

Ces œuvres considérées par les Grecs comme les plus parfaites de l’humanité risquent de sombrer dans l’oubli comme elles ont disparu de la surface terrestre. Leur perfection ne les a pas préservées: des sept merveilles originales, seules les pyramide d’Egypte contribuent encore à l’industrie touristique

C’est l’une des raisons qui ont encouragé le cinéaste suisse Elbernard Weber à lancer au début de la décennie un vote via Internet pour désigner les « sept nouvelles merveilles du monde ».

A ce jour et à compter du 1er janvier 2006, près de 18 millions de personnes ont déjà voté pour désigner les plus belles réalisations de l’Humanité, en tout 21 dont Tombouctou et les Pyramides d’Egypte pour ne citer que les deux candidatures retenues sur le continent africain à partir d’une procédure de vote par Internet et par téléphone.


Le 7 juillet 2007, les résultats du vote seront annoncés lors d’une spectaculaire cérémonie TV en direct qui proclamera les 7 nouvelles merveilles du Monde parmi les 21 suivantes :


01 Acropole, Athènes, Grèce

02 Alhambra, Grenade, Espagne

03 Angkor, Cambodge

04 Chichen Itza, Yucatan, Mexique

05 Christ Rédempteur, Rio de Janeiro, Brésil

06 Colisée, Rome, 1talie.

07 Statues de l’île de Pâques, Chili

08 Tour Eiffel, Paris, France

09 Grande Muraille, Chine

10 Sainte Sophie , Istanbul, Turquie

11 Temple Kyomizu, Kyoto, Japon

12 Kremlin, Moscou, Russie

13 Machu Picchu, Pérou

14 Château Neuschwanstein, Fassen, Allemagne

15 Petra, Jordanie

16 Pyramides de Gizeh, Égypte

17 Statue de la liberté, New-York, USA

18 Stonehenge, Amesbury, Royaume-Uni

19 Opéra de Sydney, Australie

20 Taj Mahal, Agra, Inde

21 Tombouctou, Mali

Rappelons que sous la présidence de l’ancien Secrétaire général de l’UNESCO, le Professeur Fédérico Mayor d’Espagne, le panel des experts du concours des 7 nouvelles merveilles rassemblait d’éminents architectes du monde entier : Zaha Hadid (Royaume Uni), Tadao Ando (Japon), César Pelli (USA), Yung Ho Chang (Chine), Harry Seidler (Australie) et Aziz Tayob (Afrique du Sud).

III. OBSERVATIONS:

Cette campagne mondiale de vote mérite d’être mieux vulgarisée, tant parmi nos nationaux que parmi les Maliens de la diaspora, de même que parmi les amis du Mali à travers le monde. Le vote est soit électronique, soit téléphonique.

Sa facilitation chez nous passe en partie par l’installation d’un numéro de vote au Mali pour minimiser le coût de nos appels et motiver le plus grand nombre de gens à voter.

Cette possibilité n’existe en Afrique que pour les gens vivant au Zaïre, au Cameroun et à Madagascar, des pays qu’il conviendrait de gagner à notre cause dans cette campagne mondiale de vote.

Suggestions :

La présence de Tombouctou parmi les 21 monuments finalistes sur les 77 qui avaient pris le départ nous interpelle à des actions de promotion internationale de ce site. Cela passe par : la dissémination de l’information sur le vote tant au Mali que parmi les amis du Mali à l’étranger, la traduction en français de toutes les informations sur le vote en anglais et leur mise à la disposition des francophones sur différents sites web tant nationaux qu’étrangers, l’élaboration d’une brochure informative bien illustrée sur Tombouctou – un travail conjoint avec nos représentations diplomatiques à l’étranger à travers le Ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, une collaboration plus étroite entre le Ministère de la culture et les Ministères de l’Artisanat et du Tourisme, de l’Education nationale, de la Communication et des nouvelles Technologies, de Administration Territoriale et des Collectivités locales, de la Jeunesse et des sports; une collaboration avec les Agences internationales de communication, de tourisme et autant que possible avec les organisateurs de l’événement; la demande d’installation d’un numéro téléphonique de vote au Mali à adresser aux organisateurs.

Nous pensons qu’une si active solidarité gouvernementale autour de ce défi de taille sera de nature à le surmonter à moindre coût.

Bamako, le 15 mai 2006

*Le ministre Cheik Oumar Sissoko

06 février 2007.