Partager


Initié en 2003 par le département en charge de l’Education Nationale, le Camp National d’Excellence des élèves et étudiants du Mali entre dans sa sixième édition cette année. Son institutionnalisation est consécutive au fait que la quête de l’excellence à l’école est une préoccupation des autorités scolaires.

Les ministères des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, et de l’Education de Base, de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, en partenariat avec l’Association des Femmes Ingénieurs du Mali (AFIMA) et la Cité des Enfants, organisent le 6ème Camp National d’Excellence à la Cité des Enfants du 8 au 23 Septembre 2008.

Quant à la Journée du Bon Elève, elle se tient habituellement le 21 Septembre, veille de la fête anniversaire de l’indépendante du Mali. L’édition 2008 -septième du genre- se tiendra à la même date à Koulouba, sous la haute présidence du Président de la République, Amadou Toumani Touré, l’ami des enfants.

Pourquoi un camp d’excellence?

Le Camp National d’Excellence des élèves et étudiants du Mali regroupe depuis son instauration au mois de Septembre de chaque année, une centaine de jeunes lauréats ayant réussi aux différents examens nationaux. L’objectif primordial de ce Camp est de créer une saine émulation entre élèves et étudiants au sein de l’école malienne et d’améliorer leurs performances.

Devenu ainsi une tradition, le Camp d’Excellence est organisé tous les ans par le département en charge de l’Education, en partenariat avec l’Association des Femmes Ingénieurs du Mali (AFIMA) et c’est la Cité des Enfants qui l’accueille. Mais ce partenariat n’est pas fortuit.

En effet, le premier partenaire, c’est-à-dire l’AFIMA, milite en faveur de l’éducation scientifique des filles et l’équité-genre, ce qui justifie la forte participation des filles lauréates aux précédents Camps d’Excellence dont le nombre atteint environ 50%. Quant au second partenaire, c’est-à-dire la Cité des Enfants, il s’occupe exclusivement de l’épanouissement et de la promotion de l’enfant.

Et les éditions précédentes ?

D’année en année, les cinq dernières éditions du Camp National d’Excellence ont enregistré d’énormes succès, avec environ 510 lauréats, pour l’ensemble triés sur le volet parmi les meilleurs des meilleurs reçus aux différents examens nationaux : CFEPCEF, DEF, Baccalauréat, CAP, BT et des élèves maîtres issus des IFM.

Regroupant plus d’une centaine de jeunes lauréats pendant 15 jours à la Cité des Enfants, le Camp National d’Excellence se veut alors un véritable cadre d’échanges, de brassages et d’amitié entre les lauréats venus des 15 académies d’enseignement que compte notre pays. Ce qui constitue surtout un facteur social et pédagogique de grande portée. Les jeunes lauréats ne viennent donc pas à la Cité des Enfants pour se livrer à une simple partie de plaisir.

Edition 2008

L’édition 2008 -la sixième du genre- restera fidèle à cette tradition. Placée sous l’autorité des ministres des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, de l’Education de Base, de l’Alphabétisation et des Langues Nationales, le Camp d’excellence accueillira 102 lauréats du 8 au 23 Septembre.

Il s’agit spécifiquement de 32 élèves admis au CFEPCEF, 32 au DEF, 22 au BAC, 4 au CAP, 4 au BT et 8 élèves maîtres sortants des IFM. Ils seront suivis de 20 encadreurs désignés par les académies d’enseignement et les partenaires du Camp et formés par des enseignants compétents.

Au cours du Camp d’Excellence se tiendra également le Journée du Bon Elève qui constituera son couronnement. Plus ancienne (d’un an) que le Camp d’Excellence, la Journée du Bon Elève reste un autre grand rendez-vous de l’excellence à l’école, au cours duquel, en plus des 102 participants du Camp d’Excellence, 20 autres lauréats seront récompensés parmi les meilleurs élèves de l’Education Spéciale, les Majors de l’Ecole Normale Supérieure (ENSup) et des enseignants méritants.


Moussa SOW

05 Septembre 2008