Partager

Dr. Bocary Tréta, président de l’Alliance EPM (Ensemble pour le Mali), a repris la tête du cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie, le 17 novembre 2021. Il avait passé le témoin à Housseini Amion Guindo, président de la CODEM (Parti Convergence pour le Développement du Mali) au mois d’octobre dernier. Selon le chargé à la communication du regroupement, Sékou Niamé Bathily, le mois de décembre prochain, la présidence du cadre sera assurée par le parti Yelema.

«Après le mois qui m’était imparti à la tête du cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie au Mali dans le cadre de sa présidence tournante, je vous annonce la fin de mon mandat ce jour 17 novembre 2021. Le relais a été pris par l’EPM. Je remercie tous les militants et sympathisants des partis et regroupements politiques qui n’ont rien ménagé pour la réussite de ma mission et l’atteinte de nos objectifs communs », a souligné, le 17 novembre 2021, Housseini Amion Guindo, président de la CODEM (Parti Convergence pour le Développement du Mali) qui a été victime d’une tentative d’enlèvement, le 11 novembre 2021 à Bamako. Selon le chargé à la communication du regroupement, Sékou Niamé Bathily, le mois de décembre prochain, la présidence du cadre sera assurée par le parti Yelema.

Dès sa création, ce regroupement de partis politiques ne cesse d’inviter les autorités de la transition à respecter le délai des 18 mois impartis à la transition en cours au Mali.

Lors d’une conférence de presse, le président Dr. Bocary Tréta a déclaré face à la presse que le cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie est composé de plus de 70 partis politiques dont 3 regroupements de partis politiques qui sont : EPM (24 partis politiques) ; Espérance Nouvelle Jigiya-Kura (21 partis politiques) ; ARP (21 partis politiques) ; 2 Mouvements politiques (Morema et l’ADRP) et des grands partis politiques comme : Asma CFP, UM-RDA, Yelema et RDS.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain