Partager

Indigné et choqué par l’interpellation et l’arrestation du Vérificateur Général, Sidi Sosso Diarra par le tribunal de 1ère Instance de la Commune IV, l’Ordre des experts comptables est convaincu que cette situation décrédibilise le système de contrôle dans notre pays. Ils sont auxiliaires de justice et ne peuvent se prononcer sur une procédure judicaire avant l’arrêt judicaire. Les experts comptables ne reprochent rien du tout au Vérificateur Général dont il est un de leur.

L’Ordre des experts comptables a animé un point de presse au lendemain de l’arrestation de M. Sidi Sosso Diarra, Vérificateur Général par le tribunal de 1ère Instance de la Commune IV au Centre du secteur privé.

La conférence était animée, par M. Sékou Diarra, expert comptable, Siné Diarra, expert comptable, Adama Kané, expert comptable et Alou Konaté, expert comptable.

L’Ordre des experts comptables est venu pour apporter son soutien total au Végal et même se propose de trouver une sortie de crise entre les parties.


Selon son porte parole, l’interpellation et l’arrestation du Végal décrédibilise le système de contrôle dans notre pays.

« Nous n’allons pas nous prononcer sur le fonds du dossier à cause de notre profession parce que tous les experts-comptables sont des auxiliaires de justice et doivent soutenir le système judicaire démocratiquement mise en place. Nous avons le droit de réserve avant l’arrêt judiciaire« , a déclaré Sékou Diarra.

Le conférencier dira qu’ils ont été reçus par les plus hautes autorités, notamment le ministre secrétaire général de la présidence. Ce dernier a salué leur initiative en ce concerne la résolution du conflit actuel.

Le conférencier a ajouté que Sidi Sosso Diarra a été nommé suite à un appel d’offres de candidature et sa mission est de faire des audits afin de renforcer la bonne gouvernance. Il recruté, il licencie et rend compte à travers un rapport adressé au président de la République. Il a un mandat de 7 ans et sa structure est totalement indépendante

Rappelons que le Vérificateur Général a contrôlé l’année dernière les structures de la présidence, notamment, le Haut Conseil de Lutte de contre le SIDA, la Sécurité Alimentaire, les Impôts.

Cette année encore, selon les mauvaises langues, le Végal a pour ligne de mire les 42 milliards de l’Initiative riz du PM. En tout cas, depuis un certain temps le Bureau du Végal est sous une forte pression.

L’Ordre des experts comptables ne reproche rien au Vérificateur Général dans l’exercice de ses fonctions.

Aussitôt libéré sous caution, les experts Comptables se sont rendus chez le Vérificateur Général pour lui affirmer leur soutien total.

Dans les stratégies de sortie de crise, les experts comptables proposent une immunité au Végal.


Moustapha GUITTEYE

06 Avril 2009