Partager

Après plusieurs semaines de travail sans repos, Ali ne voyait toujours pas un résultat probant se pointer à l’horizon. En plus de cela, il souffre d’un maux de tête qui vient de mettre une poussée de fièvre dans une situation déjà difficile. Il décide donc de “se mettre à la bien” finalement. On espère que cette petite situation vous a permis de comprendre le sens de la nouvelle expression. Si non, rentrons dans les détails.

Le mot mettre peut être utilisé pour parler d’un déplacement, un geste qui consiste à placer quelque chose dans un endroit. Le mot parle aussi de l’intérêt qu’on accorde à quelque chose, quelqu’un. Une personne qui met toute son énergie dans quelque chose ou son argent dans quelque chose. Il s’utilise dans beaucoup d’autres contextes. Donc, son sens est compatible avec le mot bien. Sauf que la structure de l’expression prête à la confusion. On ne sait pas exactement ce que cela peut signifier.

L’expression nous vient de Sékou Sissoko, un étudiant de la Faculté des Lettres et des Sciences du Langages, spécialité anglais. Il explique que “se mettre à la bien” qualifie quelque chose qui est jugé bon, tranquille, plaisant ou qui se passe bien. On peut aussi l’utiliser pour parler d’une personne qui se met à l’aise.

“Bienvenu au nouveau venu. Qu’il se mette à la bien”

Issa O Togola

@Afribone