Partager

L’élection des autres membres du bureau de l’Assemblée Nationale était le seul point inscrit à l’ordre du jour de la plénière du lundi 24 septembre 2007. La séance était présidée par Dioncounda Traoré, élu président de l’institution le 3 septembre dernier. Au terme d’une journée marathon qui a duré environ six heures (10 heures-16 heures), un bureau consensuel de 18 membres : huit vice-présidents, deux questeurs et huit secrétaires parlementaires voit le jour.

LE DERNIER VIRAGE

Après l’élection du président de l’Assemblée Nationale le 3 septembre dernier pour un mandat de cinq ans et après l’adoption du règlement intérieur de l’institution par la Cour Constitutionnelle le 19 septembre, puis la constitution des huit groupes parlementaires et leur déclaration de politique, les 147 députés de l’Assemblée Nationale se sont retrouvés dans la salle Modibo Keïta hier pour l’élection des autres membres du bureau.

Les députés étaient appelés à élire huit vice-présidents, deux questeurs et huit secrétaires parlementaires. N’eut été la procédure de vote qui impose aux députés que les autres membres du bureau soient élus par bulletin secret poste par poste, tout allait être vite et bien fait d’autant plus qu’il n’y avait qu’un seul candidat pour chaque poste en jeu.

UNE REPARTITION DES POSTES

A vrai dire, les leaders des différentes sensibilités politiques se sont rencontrés le vendredi 21 septembre 2007 autour de la répartition des postes. Au terme de cette réunion secrète, un consensuel aurait été mis en place conformément à l’article 11 chapitre II du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale. Que dit l’article 11 ?

L’alinéa 3 dudit article stipule que “L’élection des vice-présidents, des questeurs et des secrétaires parlementaires a lieu en s’efforçant de reproduire au sein du bureau la configuration politique de l’Assemblée Nationale. L’élection a lieu au scrutin secret à la tribune à la majorité simple des suffrages exprimés”.

Est-ce cet esprit qui a guidé les députés à ne présenter qu’un seul candidat pour chaque poste ? En tout état de cause, Me Hamidou Diabaté, député PARENA, élu à Kita a déclaré que le groupe de l’opposition n’a pas été associé aux négociations pour la formation du bureau.

TOUS LES GROUPES PARLEMENTAIRES SERVIS SAUF CELUI DE L’OPPOSITION

A première vue, nous constatons que tous les huit groupes parlementaires sont représentés au sein du bureau sauf celui de l’opposition constitué du PARENA et du SADI. Nous vous livrons les noms des huit vice-présidents et des deux questeurs.

1er vice-président : Younoussi Touré, URD

2ème vice-président : Assarid Ag Imbarcaouane, ADEMA

3ème vice-président : Ousmane Ba, Indépendant

4ème vice-président : Baba Oumar Boré, URD

5ème vice-président : Me Kassoum Tapo, ACM

6ème vice-président : Dr. Abdramane Sylla, RPM

7ème vice-président : Mamadou Habib Diallo, MPR

8ème vice-président : Fanta Mantchini Diarra, CNID

1er questeur : Mahamadou Cissé dit Bagagnoa, ADEMA

2ème questeur : Moussa Cissé, URD

Au moment où nous quittions la salle de plénière aux environs de 14 heures, les travaux étaient suspendus pour permettre aux fidèles musulmans d’accomplir leur devoir religieux. A la reprise aux environs de 15 heures, les députés ont procédé à l’élection des huit secrétaires parlementaires.

Comme les huit vice-présidents, les huit secrétaires parlementaires sont issus de l’ADEMA, de l’URD, du groupe des Indépendants. Les huit secrétaires parlementaires sont:

1er secrétaire parlementaire : Hamidou Konaté, URD

2ème secrétaire parlementaire : Mme Diakité Djénéba Maguiraga, ADEMA

3ème secrétaire parlementaire : Housseini Guindo, Indépendant

4ème secrétaire parlementaire : Brahima Dianessy, URD

5ème secrétaire parlementaire : Mme Haïdara Alichata Alassane Cissé, Indépendant

6ème secrétaire parlementaire : Mme Dicko Fatoumata Dicko, ACM

7ème secrétaire parlementaire : Kissiman Manganè, MPR

8ème secrétaire parlementaire : Oumar Tapily, ADEMA

Les travaux pour l’élection des membres du bureau de l’Assemblée Nationale ont pris fin hier en début de soirée aux environs de 19 heures.

Daba Balla KEITA

25 septembre 2007.