Partager

Dans le quartier de Bamako Coura, près de l’ex Bar Mali se situe désormais le siège de la Délégation de la Chambre Régionale de Commerce du District de Bamako. La cérémonie officielle d’installation a eu lieu le jeudi 4 Août 2016.
Elle était placée sous la présidence du représentant du Directeur national du commerce et de la concurrence, Issa Idrissa Maiga, en présence du Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, Mamadou Baba Sacko Maiga, du représentant du Maire de Commune III de Bamako, Almamy Kouréichi et du Président de la Chambre Régionale du District, Cheick Oumar Sacko.

Après le mot de bienvenue du représentant du Maire de la Commune III, le Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali a adressé ses vifs remerciements aux autorités politiques et administratives, aux notabilités et aux représentants des familles fondatrices de Bamako.
Sans oublier le ministre du Commerce, Abdel Kader Konaté, pour la bonne organisation de l’élection consulaire du 7 septembre 2015, qui s’est déroulée dans les règles de l’art et qui n’a souffert d’aucune contestation. C’est une marque de confiance que les membres de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali ont tenu à lui manifester pour la conduite de cette délicate mission.

Il ajoutera qu’il ne doute point de sa compétence et de son expérience, mais surtout de sa volonté de conduire la mission dont il est chargé dans l’intérêt de tous les acteurs du secteur privé.

Selon Mamadou Baba Sacko Maiga, le défi est aujourd’hui que toutes les Délégations Régionales soient prêtes à s’impliquer de manière forte dans la mise en œuvre du Plan de mandature 2015 – 2020, adopté par l’Assemblée Consulaire le 22 mars 2016,

Le Bureau régional du District de Bamako, ajoutera-t-il, compte également sur la participation de la Délégation du District dans l’accompagnement des autorités municipales pour la mise en œuvre des mesures en cours en vue du déguerpissement des voies publiques, tout en œuvrant afin que des mesures d’accompagnement soient prises en vue de la réinstallation et du recasement des commerçants détaillants déguerpis.

«Il s’agit là d’une revendication légitime que nous ne cesserons de rappeler aux autorités à chaque fois que l’occasion se présentera». Le Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali a enfin assuré les personnalités et l’ensemble des opérateurs économiques du soutien au Bureau de la Délégation régionale de la Chambre de Commerce et d’Industrie pour l’atteinte des objectifs fixés.

Adama Bamba
Du 8 Août 2016