Partager


Le tout premier numéro du bulletin semestriel d’information sur le marché de l’emploi vient de paraître. Le lancement a eu lieu, le mardi dernier, dans la salle CAFO de l’Hôtel Kempinski, lors d’un atelier de concertation avec les structures productrices et utilisatrices d’informations sur le marché du travail. Ce bulletin d’information consacré à l’amélioration des données statistiques du marché du travail et au renforcement de la gestion de l’information et des systèmes de suivi de la pauvreté en Afrique est un outil de travail, d’aide à la compréhension des mécanismes du marché du travail.

A travers le lancement de ce bulletin, le Mali vient de se doter, pour la première fois, d’une publication semestrielle d’information et d’études statistiques sur le marché du travail. Il permettra de combler un grand vide et d’offrir de meilleures conditions de travail aux acteurs du secteur et aux décideurs administratifs et politiques. La ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mme Ba Awa Keïta, a présidé la cérémonie en présence du Directeur de l’ANPE, Ibrahima N’Diaye et de Martin Balepa, Directeur Général d’Afristat.

Pour le présent bulletin les informations proviennent des fiches du Registre Officiel des Offres et Demandes d’Emploi (RODE) d’une part et d’autre part des supports de collecte pour les bureaux de placement. Dans ledit document, au cours du premier semestre 2006 l’ANPE et les Bureaux de Placement Payant et Entreprises de Travail Temporaire ont enregistré 8114 demandes d’emploi. Le lancement du bulletin a été suivi par l’organisation d’un atelier de concertation avec les structures productrices et utilisatrices de l’information sur le marché du travail.

Le Directeur Général de l’ANPE, Iba N’Diaye, a rappelé qu’en décembre 2001, le Comité Exécutif de la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) a donné son accord pour soutenir un projet régional, « d’amélioration des statistiques du marché du travail et de renforcement de la gestion des informations sur le marché du travail et des systèmes de contrôle de la pauvreté en Afrique » soumis par l’Organisation internationale du travail (OIT) dont le Mali est l’un des pays bénéficiaires.

L’orateur de souligner que dans le cadre de la mise en œuvre des activités de ce projet la Direction Générale de l’ANPE à travers l’Observatoire de l’emploi et de la formation a tenu à organiser cet atelier. Car, selon lui, il permettra de définir les variables à collecter pour les informations sur le marché du travail, de définir la périodicité de la collecte des variables retenus et d’adopter une maquette pour le bulletin semestriel d’information sur le marché du travail (BSIMT).

De son côté, le Directeur Général d’Afristat Martin Balepa, a précisé que le bulletin semestriel d’information du marché du travail au Mali, consacre les efforts de partenariat entre l’ACBF, le bailleurs de fonds, l’Afristat, l’organisation d’appui technique et l’ANPE, l’administration bénéficiaire. C’est pourquoi il a-t-il ajouté, que le bulletin qui vient d’être lancé est un véritable outil d’aide à la compréhension des mécanismes complexes du marché du travail. Il a aussi noté que, le bulletin intègre les informations conjoncturelles sur le marché du travail et résume les résultats les plus importants provenant des principales sources exploitées.

La ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mme Ba Awa Keïta, a indiqué que cette nouvelle publication vient renforcer et consolider les acquis par son apport combien important, en matière d’information sur le marché du travail. Elle a exhorté les initiateurs à veiller au respect de sa périodicité afin d’atteindre les objectifs pour mieux fidéliser le public et gagner toujours en crédibilité.

Il faut aussi noter que dans l’ensemble, les offres d’emplois enregistrées par l’ANPE, BPP et ETT permettra selon les statistiques du bulletin de satisfaire 53,8 % des demandes enregistrées selon les métiers.
Ramata TEMBELY

22 février 2007.