Partager

A l’initiative du président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur, Habib Sylla, résident au Gabon, une rencontre des présidents de conseil des Maliens de la diaspora doit se tenir très prochainement à Bamako. Le but mis en avant pour justifier la tenue de cette rencontre est la décoration du président ATT.

Mais, selon des indiscrétions, cette décoration n’est que la face cachée de la réalité. Habib Sylla veut préparer le maximum de Maliens vivant à l’étranger à adhérer au Parti pour le développement économique et la solidarité (PDES), porté sur les fonts baptismaux le 17 juillet 2010. Or, dans les statuts et règlements les conseils de Maliens de l’extérieur sont apolitiques et leurs présidents ne doivent pas militer dans une formation politique.

Si l’intention du président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur est d’amener les autres présidents de conseil des Maliens dans d’autres pays à militer au PDES, il ne fera que tordre le cou aux dispositions en la matière.

AS Police : le DG décrié par des policiers

Pour le compte des trois disciplines au sein de la police : football, basket-ball et athlétisme, des montants sont prélevés chaque mois sur le salaire de chaque policier pour, dit-on, assurer le paiement des primes des joueurs ; cela depuis des années.

Floués dans la gestion faite des fonds prélevés sur leurs salaires, les policiers sont plus que jamais décidés à y voir clair. Ils l’ont fait savoir samedi dernier au cours d’une assemblée générale tenue à l’école de la police et qui a été finalement reportée au 2 octobre prochain. Au cours de l’assemblée reportée, l’adjoint au commissaire du 7e arrondissement a laissé entendre que « nous voulons voir clair dans la gestion des fonds ».

Après l’incident avec les transports en commun, ce sont les policiers eux-mêmes qui sont mécontents de leur DG. D’aucuns disent que celui-ci confond l’administration à son poste. Il semble que le DG de la police ait refusé toute signature de documents pour la sortie de l’argent en vue de faire face aux urgences, notamment le transfert de joueurs.

Commission du cinquantenaire : des militants PSP remontés contre Dicko
Le président de la Commission nationale d’organisation du cinquantenaire et non moins président du Parti de la prospérité et de la solidarité (PSP), Oumar Hammadoun Dicko ne serait plus en odeur de sainteté avec des militants de sa formation. Nombreux étaient ceux d’entre eux qui pensaient qu’il allait leur faire une place au soleil au sein de la Commission qu’il dirige. Erreur. Oumar H. Dicko a jeté son dévolu sur d’autres personnes pour l’accompagner dans sa mission d’organiser les 50 ans de l’indépendance du Mali. Le fait de ne pas impliquer directement des militants du parti a été mal apprécié.
Pour se racheter, Oumar H. Dicko aurait proposé à un membre influent du parti d’être le point focal d’une commune. Celui-ci a purement et simplement décliné l’offre.

Développement social : la DNASES logée

En location à Daoudabougou depuis plusieurs années, la direction nationale de l’action sociale et de l’économie solidaire (DNASES) déménagera dans ses nouveaux locaux la semaine prochaine. Elle sera dans la même enceinte que la direction nationale du développement social au Quartier du fleuve.

Toutefois, les anciens bureaux de la DNASES seront occupés par la Cellule de concentration et de déconcentration du ministère du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées. La nouvelle Cellule n’avait jamais eu de bureaux fixes. Elle faisait la navette d’un appartement à un autre.

07 Septembre 2010.