Partager

Apres la qualification des aigles au 3e tour : Keshi fortement applaudi

Lors du match des Aiglons face au Bénin, le public sportif présent au stade Modibo Keïta a fortement applaudi le sélectionneur national des Aigles, Stephen Keshi. Dès son apparition, on entendait la foule scander : “Keshi, Keshi, i gnon tè ! I yan kunawolo !”. Traduction approximative : “Keshi, Keshi, tu n’as pas ton pareil ! Tu nous a honoré !“.
Cela se comprend, quand on sait que les Keshi et les joueurs avaient enduré toutes sortes de coups bas en vue de faire échouer l’équipe. Mais aujourd’hui, le public malien commence à comprendre les vraies raisons des contre-performances du sport malien. Ainsi va le Mali…

Entrée gratuite pour le match Mali-Bénin :Un cadeau de la FEMAFOOT

Pour motiver, encourager et soutenir les protégés de Djibril Dramé, la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) a décidé d’offrir une entrée gratuite au public. Il est vrai que la qualification des Aigles du Mali y est pour quelque chose, ce qui est tout à fait normal.
C’est dire que le football avance, et que c’est tout le monde qui en profite. D’ailleurs, cet acte de la FEMAFOOT a permis à certains de fouler le stade Modibo Keïta pour la première fois. Malheureusement, certaines personnes ne pensent qu’à elles seules, qui continuent de vouloir coûte que coûte pourrir l’atmosphère avec des crises et des tensions incessantes.

Mobilisation des supporters : L’ASIAM à la “une”

Une fois de plus, l’Association des Supporters Indépendants des Aigles du Mali (ASIAM) s’est parfaitement illustrée avec la mobilisation des supporters. En effet, l’assocaition a mis des cars à la disposition des supporters, dans les 6 Communes de Bamako, ainsi que dans les régions.
Après la mobilisation réussie, lors du match Mali-Tchad pour la CAN-Mondial 2010, l’ASIAM vient de rééditer le même exploit, lors du match Mali-Bénin. D’ailleurs, à la fin du match, les joueurs et l’encadrement technique des Aiglons ont rendu un vibrant hommage au public.

Le performances de samba Sow :Le public s’est bien régalé

Lors du match Mali-Bénin, le public a pu admirer le talent et la détermination de Samba Sow qui évolue à Lens, en 2è division. Avec ses dribles et ses passes déroutantes, sa combativité et son engagement ponctués par une aisance technique, Samba SoW a parfaitement “régalé” le public sportif présent.
Si bien que les uns et les autres n’ont pas hésité à déclarer que Samba Sow a sa place dans l’équipe nationale des Aigles. “Même si Keshi refuse de l’appeler, nous allons faire pression pour qu’il soit sélectionné et titulaire d’emblée. Mais nous attendons qu’il revienne de la phase finale de la CAN de 2009”, a déclaré un supporter.

Exécution de l’hymne national : des citoyens peu respectueux

Une fois n’est pas coutume, dit-on. Pourtant, certains spectateurs personnes présents au Stade Modibo Keïta, lors du match Mali-Bénin, n’ont éprouvé aucun égard, sinon aucun respect pour l’exécution de l’hymne national du Mali. En effet, au lieu de s’immobiliser comme tout bon citoyen, ces personnes en ont plutôt profité pour effectuer des va-et-vient incessants parmi la foule.
Aussi bien des spectateurs, de se poser la question : ces personnes inciviques le fon-elles par ignorance ou par mépris? Ce qui est sûr, c’est qu’il il est inutile de demander à ces gens de chanter l’intégralité de l’hymne du Mali.
L’attachement à son patrie passe nécessairement par le respect de son hymne national : et ces gens devraient le savoir.

Rassemblée par Sadou BOCOUM

15 octobre 2008