Partager

IBK, comme en 2001

La semaine dernière, le Président du Rassemblement pour le Mali (RPM) a effectué deux sorties à l’intérieur du pays. La première à Kayes. Là, Ibrahim Boubacar Kéïta a révélé qu’il avait un pacte avec Amadou Toumani Touré. Un pacte datant de 2002. Pour IBK, ce n’est pas lui qui a violé ledit pacte. Alors qui a violé ce fameux pacte ? Suivez notre regard. A Sikasso, deuxième sortie d’IBK, il prononçait une autre phrase : « je ne suis pas en campagne comme l’autre« . Qui est l’autre ? Suivez encore notre regard. En fait ces deux « messages » du président du RPM, malgré leur apparence, n’ont aucun code. Pressé (comme en 2001 ?) d’en découdre avec le locataire de Koulouba, il multiplie actuellement les petites phrases assassines contre le Président Touré. Histoire sans doute d’attirer la sympathie des Maliens. En 2001, IBK avait testé la même recette contre Alpha Oumar Konaré, qui avait fait de lui ce qu’il fut. La suite est connue. Dès son arrivée au pouvoir, ATT mettra l’homme dans toutes les conditions : forte escorte, garde rapprochée et bien d’autres avantages qu’aucun président de l’Assemblée nationale n’avait bénéficié avant lui. Hier, c’était Alpha. Voilà comment ATT est remercié aujourd’hui.

PACD Les commerçants détaillant à l’école de la gestion

Dans le cadre du Projet d’Appui aux Commerçants détaillants (PACD), le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle en collaboration avec le département de l’Industrie et du Commerce, a initié une session de formation en comptabilité simplifiée à l’intention des commerçants détaillants. La session a concerné un premier groupe de 150 commerçants détaillants venus de différents Centre de Gestion Agrées (CGA) du pays. En effet, les commerçants détaillants jouent un rôle très important non seulement dans la chaîne de distribution, mais aussi et surtout dans la création d’emploi. Mais les agents de ce secteur rencontrent d’énormes difficultés dont entre autres le manque d’une comptabilité fiable, le manque de formation et la non compréhension de la nécessité de rembourser un prêt contracté. C’est en vue de juguler ces multiples difficultés que le gouvernement du Mali a initié le Projet d’Appui aux Commerçants détaillants et l’a doté de plus de trois milliards de F Cfa. Le projet concerne les commerçants détaillants des huit régions du Mali plus les six communes du District de Bamako. En décidant de cette formation, les responsables de ce secteur se sont fixés comme objectifs le renforcement des compétences des commerçants détaillants en matière de gestion de leur entreprise par la maîtrise de la tenue d’une comptabilité ; et d’aider ceux-ci à la compréhension de la nécessité de rembourser les prêts contractés.

Malamine Koné à Bamako

Le célèbre équipementier malien basé en France, Malamine Koné, est attendu la semaine prochaine à Bamako. Le patron de Airness mettra à profit ce séjour pour s’entretenir avec de hautes autorités du pays, indique t-on. Aussi, l’on parle de son intérêt pour le financement d’un certains nombre de projets sportifs. Un déplacement de Malamine à Niéna, son village natal, est également au programme.

1er mars 2006.