Partager

Cour d’assises : un ex-DG à la barre

Parmi les 80 personnes qui sont présentement jugées par la deuxième session 2006 de la Cour d’Assises de Bamako, se trouve un haut cadre de l’administration centrale, Abdoulaye Macalou, administrateur des affaires sociales. Ancien directeur général du Centre National d’Appareillage Orthopédique du Mali (CNAOM), il a comparu le lundi dernier pour atteinte aux biens publics pour un préjudice total évalué à cinquante neuf millions quatre vingt trois mille quatre cent soixante trois (59 083 463 F Cfa) environ. Cependant Abdoulaye Macalou n’a reconnu que l’émission par lui, courant 2002, de divers bons personnels pour un montant cumulé de 8 055 000 F Cfa sur lesquels il restait encore devoir, à la date de l’inspection, la somme de 750 000 F Cfa. Son affaire a été renvoyée pour une prochaine session.

JCI – Mali : pour une meilleure gestion de l’eau

Les conditions de vie des populations maliennes sont une véritable préoccupation de la Jeune Chambre Internationale – Mali à travers l’OLM de Bamako Espoir. A ce titre, elle a initié plusieurs projets communautaires dont le projet « Eau source de vie » qui s’inspire du débat mondial actuel autour de la question de l’eau. Les activités de cet important projet communautaire seront lancées ce week-end. Le projet « Eau source de vie », à en croire ses initiateurs, a comme axe principal la sensibilisation de nos concitoyens pour une consommation de l’eau dans les conditions d’hygiène optimales.

Douane : l’Etat reconnaît tacitement le bureau de Yacouba Katilé

Suite à son préavis de grève déposé le 14 juin dernier, la section syndicale de la douane, tendance de Yacouba Katilé, vient de lever son mot d’ordre de grève prévue pour hier et aujourd’hui. Cette décision fait suite à une rencontre entre le ministre de la Fonction Publique de la Réforme de l’Etat et des Relations avec les Institutions et M. Katilé, secrétaire général du Syndicat accompagné par huit membres du bureau dans la nuit du mercredi dernier . Suite à cette rencontre, et en vue d’un dénouement heureux du problème, les deux parties ont convenu de la mise sur pied d’une Commission de bons offices pour discuter de la plate-forme de revendications, objet du préavis. En se mettant à la même table que cette section syndicale, l’Etat ne lui donne t-il pas là une discrète reconnaissance ? Un bureau dont la légitimité est à la base de toutes les crises syndicales qui minent présentement le corps des gabelous.

Arboretum et alentours : l’Etat a entendu le cri de détresse des étudiants

Dans une de nos récentes parutions, la semaine dernière, nous faisions cas d’agressions fréquentes d’étudiants de la FMPOS à l’Arboretum. Dans les colonnes de notre confrère les « Echos » nous apprenons que les pouvoirs publics, pour assainir ce lieu et ses environnements immédiats, viennent d’y déployer un total de près de deux cent (200) policiers. Ceux-ci ont procédé, le lundi dernier, à une perquisition qui a permis d’interpeller une dizaine de personnes suspectes.

Immigration : Laurent Fabius titille-t-il le Mali ?

Candidat à la candidature du parti socialiste français, l’ancien Premier ministre français, Laurent Fabius, a effectué le mardi dernier une visite éclair dans notre pays. Avec le Président de la République, Amadou Toumani Touré, ils ont passé en revue les domaines de coopération entre Paris et Bamako. Naturellement la question de l’immigration si chère à notre pays est revenue au cours des débats. Contrairement au ministre Français de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, Laurent Fabius a une position beaucoup moins corsée. Sans cacher sa désapprobation de la loi sur l’immigration choisie, Fabius a laissé entendre qu’il s’agit d’une question que beaucoup reçoivent comme une injure. « Lorsqu’on parle d’immigration il faut avoir trois idées : miser sur le codéveloppement, traiter les migrants de façon humaine et être ferme par rapport à tout ce qui est immigration clandestine ».

Economie communautaire : un conclave pour booster le fisc dans l’espace UEMOA

C’est ce matin que débute la deuxième Assemblée générale annuelle du Forum des Administrations Fiscales des pays membres de l’Uemoa qui prendra fin le 1er juillet 2006. En marge de l’Assemblée générale, se tiendront les travaux des Experts sur l’évaluation de l’application des directives de l’Uemoa portant harmonisation des législations des Etats membres en matière de taxe sur la valeur ajoutée.


FSJE Les étudiants veulent participer au processus électoral

La promotion 2002-2006 des étudiants de la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques, Section droit privé a fêté hier dans l’enceinte de la Faculté sa sortie. Pour la circonstance, ils (étudiants) ont choisi comme thème : « la non participation de la jeunesse au processus électoral ». Cette promotion parrainée par le ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, Djibril Tangara compte près de mille (1000) étudiants.

Contre le terrorisme De jeunes musulmans en conclave en juillet

Une conférence organisée à Copenhague, en juillet, rassemblera des jeunes musulmans originaires de 14 pays. Un an après les attentats terroristes perpétrés dans le métro de Londres, deux organisations américaines œuvrant au rapprochement entre le monde musulman et l’Occident réuniront une centaine de jeunes chefs de file musulmans venus de 14 pays qui se pencheront sur le rôle qu’ils peuvent jouer pour atteindre cet objectif. La Société américaine pour le progrès des musulmans American Society for Muslim Advancement, ASMA) et l’Initiative Cordoba vont organiser, du 7 au 9 juillet à Copenhague (Danemark), le «forum des dirigeants musulmans de demain» qui rassemblera des jeunes représentant l’Allemagne, l’Australie, la Belgique, la Bosnie, le Canada, le Danemark, l’Espagne, les Etats-Unis, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni et la Suisse. Il s’agit en effet d’élaborer un mouvement positif de jeunes musulmans afin de rejeter et de marginaliser l’extrémisme et d’attacher un caractère positif à l’identité musulmane en Occident.

30 juin 2006.