Partager

Koulouba : le centenaire du Palais se prépare

Les autorités se préparent à commémorer du 22 au 28 Mai 2006 le centenaire du Palais de Koulouba. Le Palais du pouvoir, construit de 1904 à 1906, était la résidence des gouverneurs sous le temps colonial. Après l’indépendance, il a accueilli successivement feu Modibo Keita, Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré.

Assemblée Nationale : Samba Yattassaye prend fonction

Le tout nouveau député de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), élu dans le cercle de Mopti, Samba Yattassaye a pris fonction officiellement le vendredi dernier à l’hémicycle de Bagadadji. M. Yattassaye, soutenu par une coalition présidentielle, fut élu au premier tour des élections partielles du 26 mars 2006 à Mopti en remplacement de Feu Ali Maïga.

Alliance URD-RPM en Commune V : déjà des regrets

A peine les législatives partielles du 26 mars terminées, l’alliance URD-RPM commence déjà à faire des regrets au sein de l’Union pour la République et la Démocratie. Dans cette formation, certains estiment que le choix d’alliance n’a pas été stratégique parce que tout au long des élections, on a eu l’impression que c’est le Rassemblement pour le Mali qui avait un candidat à la place de l’URD. D’autres affirment d’ailleurs que dès le 1er tour, le QG de campagne de l’URD aurait été pratiquement « transféré » au siège du RPM en Commune V. Cette confusion a eu pour conséquence d’éloigner d’autres partenaires qui étaient prêts à soutenir l’URD.

CNID-FYT : la guerre des chefs

Le parti du soleil devant serait-il confronté à une crise interne grave ? C’est du moins ce que font croire certaines informations recueillies auprès de personnes très proches des protagonistes. En effet, il semblerait que les partisans du président Mountaga Tall et du secrétaire général du parti, le ministre N’Diaye Bâ se préparent à se livrer une bataille épique pour le contrôle du parti. Des informations font état d’un duel de positionnement qui ne dit pas son nom entre Me Tall et N’Diaye Ba. Le premier serait dans une logique de se présenter à l’élection présidentielle de 2007 contre l’avis du second qui souhaiterait plutôt le soutien du parti au Président ATT pour un second mandat.

Sécurité alimentaire : le réseau Sadio fait son bilan

Le réseau Sadio (Sécurité Alimentaire et Développement Institutionnel et Organisationnel) a procédé le week-end dernier dans les locaux de l’hôtel Columbus à l’ACI 2000, à l’ouverture de sa 4e rencontre annuelle. Les travaux se tiendront du 19 au 25 avril. Présidée par la Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Mme Lansry Nana Yaya Haïdara, la cérémonie d’ouverture a enregistré entre autres la présence du 2e vice-président de l’Assemblée nationale, Assarid Ag Imbarcaouane et le maire de la Commune IV, Issa Guindo. Le réseau Sadio, fondé le 19 janvier 2002 par des ONG Ouest africaines, s’est donné comme mission de promouvoir le développement local, global et durable dans la sous-région. Il regroupe des ONGs évoluant dans le domaine de la sécurité alimentaire et du développement institutionnel et organisationnel de certains pays de l’Afrique de l’ouest : le Burkina Faso, le Sénégal, la Guinée Bissau, la Guinée Conakry et le Mali. Le réseau Sadio a pour but d’assurer la sécurité alimentaire et le développement institutionnel et organisationnel des populations, rurales en particulier, dans la sous région ouest-africaine.

Paris : le Comité d’initiative civique CIC déjà à pied d’œuvre

Dirigé par Boubacar Dicko, le CIC est une organisation de la société civile malienne qui a décidé de soutenir Modibo Kane Kida son président d’honneur. Une structure est déjà à pied d’œuvre pour épauler leur idole dans la poursuite de ses ambitions pour le Mali. Pour Dicko, le CIC a les mêmes aspirations que son président d’honneur. Il nous dira que son organisation est une alternative de la société civile qui a sollicité le Dr Kida pour sauver le Mali. Le CIC prône l’approche de changement à laquelle aspirent nos populations et que les partis politiques n’ont pas pu apporter. “ce n’est pas un hasard si nous avons sollicité Modibo Kida, car il a déjà fait ses preuves sur d’autres terrains. Il est l’unique personne qui nous inspire pour mener à bien les affaires de notre pays”. Pour lui, tous les candidats doivent faire leurs preuves avant de prétendre briguer la magistrature suprême de notre pays comme aux Etats Unis ; ceci pour qu’ils mettent leurs expériences au service de la nation.

24 avril 2006.