Partager

Les quatre volets du programme français de bourses
Avec une enveloppe financière de 1,117 milliards de FCFA, le dispositif de sélection des boursiers du Gouvernement français pourra attribuer en 2005, 69 bourses nouvelles d’études et 59 bourses de stage. Au total : 246 jeunes maliens seront soutenus financièrement par l’Ambassade de France en 2005, soit une augmentation de 14,5% par rapport à 2004.
Le programme des bourses entend ainsi confirmer l’importance accordée à la formation des cadres et des professeurs de l’enseignement supérieur qui représente une des orientations majeures arrêtées par le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France.
Le programme se décompose en quatre volets distincts.

1) Volet « perfectionnement des enseignants du supérieur »
Ce programme lancé en 2003, reconduit en 2004, sera poursuivi en 2005. Il vise à compléter les actions qui seront mises en oeuvre dans le cadre du projet fonds de solidarité prioritaire d’appui à l’enseignement supérieur, doté de 1,3 milliards de FCFA sur 4 ans et ayant pour objectif d’appuyer la rénovation de l’enseignement supérieur malien. Les boursiers seront sélectionnés par une commission franco-malienne qui se réunira à la mi avril.

2) Volet « étudiants » et « jeunes professionnels »
Ce dispositif, mis en place en 2004 et renouvelé en 2005, vise à sélectionner des étudiants confirmés postulant en 3ème cycle universitaire ou en école d’ingénieurs ou de commerce en France et de jeunes professionnels, fonctionnaires ou non. La sélection des candidats sera conduite par les services compétents de l’Ambassade de France.
Le programme destiné aux étudiants est doté de 11 bourses nouvelles. Le programme destiné aux jeunes professionnels est doté de 10 bourses nouvelles qui seront attribuées en fonction de la pertinence de la formation demandée et des objectifs professionnels du candidat.

3) Volet « étudiants et praticiens en médecine »
Ce volet vise à renforcer les capacités de formation en médecine au Mali. Les disciplines prioritaires ont été arrêtées avec le Ministère de la santé et la faculté de médecine. Ainsi, en 2005 seront privilégiés les domaines suivants : cadres hospitaliers, réforme des ressources humaines, développement socio sanitaire, lutte contre le handicap et renforcement de la psychiatrie, appui aux spécialités déficitaires que sont la gynécologie obstétrique, échographie, la stomatologie et la pharmacie biologie.

4) Programme « 300 jeunes »
Le programme de bourses d’excellence (dit programme « 3 00 jeunes ») lancé en avec l’appui de la coopération française sera poursuivi. En 2005, la France financera 10 nouvelles bourses s’ajoutant aux 38 financées depuis 2000 et aux 32 financées par le Gouvernement malien.
Les étudiants maliens, bacheliers de l’année, sont sélectionnés selon des critères d’excellence par le Ministère de l’Education nationale pour les deux premières étapes (sélection sur dossier et épreuves écrites). Un représentant de l’Ambassade de France participe au jury de sélection de la dernière étape qui consiste en un entretien individuel avec les candidats ayant franchi avec succès les deux premières étapes.

Modalités de transmission et de sélection des candidatures
Les critères d’éligibilité afférents à chaque volet ainsi que la procédure à respecter pour le dépôt des dossiers sont précisés sur le site Internet de l’ambassade de France au Mali : http://www.france mali.org

Tous les candidats doivent télécharger et remplir un dossier type correspondant au volet pour lequel il postule. Ce dossier est disponible sur le site Internet de l’Ambassade de France à la section réservée au Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC).

La date limite de réception des dossiers par le service des bourses de l’Ambassade de France est fixée au 8 Avril 2005 pour le volet enseignants et pour les volets étudiants (hors programme « 300 jeunes ») et jeunes professionnels.

Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France à Bamako

22 Mars 2005