Partager

Le dépouillement à l’issue du second tour des législatives à Goundam a permis de constater dans 14 des 16 communes du cercle une large avance de la liste ADEMA conduite par Oumarou Ag Ibrahim Haïdara.

L’écart avec la liste indépendante concurrente (sur laquelle se trouve un jeune frère du ministre Zahabi des Affaires étrangères) était de près de 8000 voix. Curieusement, dans les deux dernières communes, dont celle de Tilemsi, certains individus ont procédé à un bourrage des urnes à tel point que dans ces deux localités, on notait autant d’inscrits que de votants avec pour conséquence de distancer Oumarou avec une centaine de voix sur l’ensemble du cercle.

Les fraudeurs crient déjà victoire après avoir bourré les urnes. D’où un grave contentieux que la Cour constitutionnelle devra trancher avec toute la sagesse requise.

K THERA, A BH, B SEGBEDJI

L’Indépendant du 18 Décembre 2013