Partager


«C’est maintenant que ATT a le plus besoin de tous ses amis»

Lors de la conférence des cadres du Mouvement Citoyen, tenue le dimanche 15 juin à Ségou, sur le Projet de développement économique et social (PDES) que le président Amadou Toumani Touré a bien voulu proposer au peuple malien en guise de vision pour le développement du Mali durant son second quinquennat, le président de la Coordination du Mouvement Citoyen de Ségou, Boubacar Salia Daou, a fait battre le rappel des troupes.

La mobilisation des cadres et des militants du Mouvement Citoyen de toute la région de Ségou lui a fait dire ceci : «à certains de nos amis qui nous ont quittés pour d’autres horizons et à qui on a fait croire à une mort certaine de notre mouvement, sachez que le bateau Mouvement Citoyen peut tanguer mais ne chavirera jamais».

Ainsi, «l’enfant de Ségou» reste convaincu que «l’avènement des indépendants dans la vie politique malienne est irréversible. Nous y sommes et nous comptons y rester parce que nous disposons de ressources humaines valables qui répondent aux aspirations de nos populations».

Cependant, le «Lieutenant» du président ATT dans la région de Ségou estime que le Mouvement Citoyen est un partenaire des partis politiques notamment ceux de l’ADP pour la construction d’un Mali qui gagne avec le président Amadou Toumani Touré.

Et Boubacar Salia Daou de soutenir que «ATT a beaucoup plus besoin de tous ses amis maintenant non seulement pour soutenir l’ensemble des efforts qu’il mène à la tête du pays, mais également pour relever le défi qui constitue la mise en œuvre du Projet de développement économique et social (PDES) un programme très ambitieux qui prend en compte tous les aspects du développement de notre pays». Ce projet, a indiqué le ministre de l’Energie, des mines et de l’eau, Hamed Sow, «n’est pas une promesse vaine et le défi est notre portée».

Ahmed Diane Séméga fier d’être «griot» d’ATT

Le président du Comité exécutif national du Mouvement Citoyen et non moins ministre de l’Equipement et des Transports, Ahmed Diané Séméga, s’est dit fier d’être le «griot» du président de la République, Amadou Toumani Touré si tant est que certains lui collent allègrement cette étiquette sur le dos.

«Si reconnaître en ATT un bâtisseur et l’accompagner dans la mise en œuvre des grands chantiers qu’il ambitionne pour le Mali est faire le griot, je suis fier de l’être. Avec ATT, le seul combat qui vaille est celui du développement et du progrès du Mali. Tout le reste, les combats de clochers ne sont que des futilités pour nous» a martelé le ministre Séméga.

Avant d’appeler, à son tour, les militants du Mouvement Citoyen, à la cohésion et à la solidarité, tout comme son Coordonnateur régional, Boubacar Salia Daou. «Je sais qu’il y a des frustrations de part et d’autre. Dans la construction du pays, le chemin est toujours parsemé d’embûches, nous devons les contourner, tout en mettant de côté nos intérêts personnels afin de réussir la mission de développement du pays que le peuple malien nous a confiée» a-t-il conclu.


Alassane DIARRA

Envoyé spécial à Ségou

19 Juin 2008