Partager


La Coopération allemande offre des équipements pour près de 100 millions de FCFA

Trois véhicules Toyota 4X4, une station totale TPS 1 200+ et accessoires et huit tentes de campagne. Tels sont les équipements que la Coopération allemande a offerts, hier, au Mali, à travers le ministère de l’Administration territoriale et des collectivités locales. Ces équipements, d’une valeur de près de 100 millions de FCFA, vont servir au bornage des frontières Mali – Burkina Faso.

La cérémonie de remise officielle entre le gouvernement malien et la République Fédérale d’Allemagne a eu lieu, le mercredi 27 août, dans la cour du département de l’Administration territoriale et des collectivités locales.

C’est le maître des lieux, le Général Kafougouna Koné, qui a reçu symboliquement les équipements des mains de la première Conseillère économique et culturelle de l’Ambassade d’Allemagne au Mali, Simone Koring. C’était en présence des membres du cabinet du ministère et surtout du nouvel Ambassadeur d’Allemagne au Mali qui n’a pas pour le moment présenté officiellement ses lettres de créances.

Les équipements, trois véhicules, d’une station totale TPS 1 200+ et accessoires et composés de huit tentes de campagne seront affectés à la Direction nationale des frontières pour poursuivre les travaux de bornage de la frontière avec le voisin du Burkina Faso dont 400 km restent à matérialiser.

Le ministre Kafougouna Koné a indiqué que « par ce geste combien précieux, la Coopération allemande vient, une fois de plus, témoigner, à travers le programme Frontière de l’Union Africaine et la GTZ, sa détermination et son engagement à accompagner le gouvernement du Mali dans la mise en œuvre de sa politique nationale des frontières« .

Il a assuré que ce matériel, qui est d’un apport inestimable, sera judicieusement utilisé pour le bon déroulement des campagnes de bornage qui seront effectuées sur la base d’un arrêt de la Cour internationale de justice accepté par les deux pays.

Quant à la Chargée d’affaires allemande, cette cérémonie de remise qui était la première sous l’ère du nouvel Ambassadeur de l’Allemagne au Mali, Karl Flittner, est un bon signe de continuité et de l’intérêt que son pays accorde à la coopération avec le Mali. Simone Koring a fait remarquer que  » la paix et la stabilité sont deux conditions-clés pour une croissance économique durable « .

C’est pourquoi, elle a espéré que ces opérations de démarcation des frontières contribueront à l’instauration de la paix et de la stabilité entre ces deux pays voisins. « Le plus pieux des hommes ne saurait vivre en paix, si tel n’est pas le souhait de son voisin  » a affirmé Simone Koring, en référence au poète allemand, Friedrich Schiller. Elle a souligné qu’une  » frontière ne sépare pas seulement, mais elle lie également les populations des deux côtés « .

Partant de ce fait, la diplomate allemande espère que la coopération transfrontalière entre les deux pays pourrait devenir un signal fort pour la sous- région.

Kassoum THERA

29 Août 2008