Partager

Le Jamaïcain Usain Bolt a facilement remporté la finale du 200 mètres en 19 secondes et 30 centièmes, nouveau record du monde.

Le Jamaïcain Usain Bolt, vainqueur du 100 m samedi, a remporté une deuxième médaille d’or sur 200 m aux jeux Olympiques de Pékin, avec le record du monde (19.30), en devançant le représentant des Antilles Néerlandaises, Churandy Martina, et l’Américain Shawn Crawford, mercredi.

Malgré un vent défavorable (-0,9 m/s), il améliore de deux centièmes l’ancien record du monde (19.32) établi par l’Américain Michael Johnson le 1er août 1996 en finale des jeux olympiques à Atlanta (Etats-Unis).

Bolt est le premier homme à posséder en même temps les records du monde du 100 m et du 200 m depuis que les performances ne sont homologuées qu’au centième de seconde au chronométrage électronique (1976).

Il est le 9e homme à réussir le doublé 100 m/200 m aux jeux Olympiques après Archie Hahn (USA) en 1904 à Saint-Louis, Ralph Craig (USA) en 1912 à Stockholm, Percy Williams (CAN) en 1928 à Amsterdam, Eddie Tolan (USA) en 1932 à Los Angeles, Jesse Owens (USA) en 1936 à Berlin, Bobby Morrow (USA) en 1956 à Melbourne, Valery Borzov (URS) en 1972 à Munich et Carl Lewis (USA) en 1984 à Los Angeles.

Premier Jamaïcain champion olympique du 100 m, Bolt n’est en revanche que le 2e sur 200 m, puisque Don Quarrie avait déjà remporté le demi-tour de piste aux Jeux de Montréal en 1976.

La veille de ses 22 ans, il succède au palmarès à Crawford, qui récupère la 3e place de la finale en 19 sec 96 après la disqualification de son compatriote Wallace Spearmon, coupable d’avoir marché à l’intérieur de la ligne en sortie du virage, couloir 8.

LEXPRESS.fr, mis à jour le 20/08/2008 à 16:16

PLUS sur le site officiel des JO