Partager

C’est une première fois dans la région Afrique de la Banque mondiale. La banque lance le concours #Blog4Dev sur tout le continent, invitant les jeunes de 48 pays à partager leurs idées sur la manière dont ils peuvent se préparer à l’économie numérique et au monde du travail de demain où la technologie sera omniprésente.

Il est demandé en 500 mots maximum, des éléments de réponse à la problématique suivante :

Quelles solutions pour transmettre de meilleures compétences aux jeunes Africains afin de les aider à se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain ?

Les participants ont jusqu’au 30 novembre 2018 pour soumettre leur texte avec des idées novatrices, brèves et audacieuses. La proposition d’un projet inclusif pour le développement du continent est requise.

Pour être admis à participer au concours du meilleur billet ( un message posté sur un blog par son auteur) #Blog4Dev, il faut être ressortissant de l’un des 48 pays d’Afrique subsaharienne et être âgé de 18 à 28 ans; résider actuellement en Afrique subsaharienne. Le texte ( billet) peut en effet être écrit et soumis en anglais, en français ou en portugais.

L’âge requis pour le concours est de 18 à 28 ans. La jeunesse africaine est donc mise à l’honneur car étant d’ailleurs le continent le plus jeune du monde. Sa jeunesse africaine offre désormais d’immenses possibilités pour apporter du dynamisme, de nouvelles idées, de l’optimisme… à la résolution de nombreux défis auxquels est confronté le continent.

D’après la banque mondiale :”Le développement des compétences est particulièrement important en Afrique subsaharienne, continent le plus jeune du monde et qui devra accueillir chaque année 11 millions de nouveaux entrants sur le marché du travail au cours de la prochaine décennie”. Et d’après Jim Yong Kim, Président du Groupe de la Banque mondiale, : «… le rythme de l’innovation est en pleine accélération, et les emplois de demain (dans quelques mois ou quelques années) exigent des compétences spécifiques et complexes. La ressource que constitue le capital humain se révèlera alors plus précieuse que jamais. Les pays vont devoir s’adapter aux nouvelles mutations du travail et préparer leur population aux emplois de demain. Ce défi fait partie des plus grands enjeux d’aujourd’hui… »

L’internet, automatisation ou encore l’intelligence artificielle ont provoqué un changement de paradigme dans notre façon de travailler. Ces avancées technologiques poussent les entreprises à se réinventer, à évoluer et adopter de nouveaux modes de production plus rapide, plus automatisée et plus apte à répondre aux défis temporels de l’heure. Mais aussi aux attentes de leurs collaborateurs et partenaires qui exigent une nouvelle approche managériale répondant aux critères de choix d’une entreprise intelligente. Ce concours se veut donc catalyseur de la forte potentialité de la jeunesse africaine pour participer au développement de leur continent.

Pour plus d’information concernant le concours: contactez-les par e-mail: Blog4Dev@worldbank.org

Aissata Keita

Bamako, le 15 Novembre 2018

©AFRIBONE