Partager

L’affaire Macky Sall est close. Accusé le 26 janvier de blanchiment d’argent, l’ancien Premier ministre et actuel leader de l’APR Yaakaar ne sera finalement pas poursuivi, selon nos informations. Le dossier a été classé sans suites. Une nouvelle qui intervient à la veille du début de la campagne pour les élections locales. La nouvelle a été tenue secrète. Selon nos informations, c’est pourtant en début de semaine que l’affaire a été classée sans suite par le procureur de la république. Le 26 janvier dernier, jour de la parution du communiqué du ministère de l’Intérieur, les avocats de M. Sall avaient démenti les accusations de blanchiment d’argent sale et indiquaient qu’elles s’inscrivaient dans une campagne de calomnie dont le but ultime était l’arrestation de l’ancien Premier ministre. L’affaire avait même débordé les frontières du Sénégal car le communiqué mettait en cause un chef d’Etat africain. Une accusation qui avait alors justifié le jour même de la parution du communiqué, un va-et-vient diplomatique entre Dakar et Libreville. Ce classement de l’affaire intervient en effet, à deux jours du démarrage de la campagne pour les élections locales, prévues le 22 mars. (Rfi)