Partager


Le gouvernement vient de rendre public son rapport sur ses principales réalisations pendant le deuxième trimestre de 2007.

Il fait le bilan de l’activité gouvernementale dans les secteurs de l’agriculture, la sécurité alimentaire, les infrastructures, la macroéconomie, l’éducation, la formation, l’emploi, la culture -jeunesse- sport, la santé et la gouvernance.

Dans le secteur agricole, y compris la sécurité alimentaire, les réalisations majeures s’inscrivent dans le cadre de la mise oeuvre du programme d’aménagement de 50 000 ha en maîtrise totale et partielle de l’eau, de la santé animale, de l’accroissement, de la transformation et des exportations de viande, de l’amélioration de la disponibilité alimentaire et de l’accès des populations aux produits de première nécessité (céréales particulièrement).

Le gouvernement a restauré dans ce domaine, selon le rapport, 140 000 ha de sols et aménagé 350 ha de bas fonds. Dans le même ordre d’idée, 30 ha d’aménagement hydro agricole ont été réalisés à Youwarou. Deux cents producteurs ont été aussi équipés en matériels agricoles. Et 14 milliards de F CFA ont été mobilisés dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la consultation sectorielle sur le développement rural et de l’agriculture irriguée. S’y ajoutent la formation de 325 jeunes ruraux sur les itinéraires et techniques culturales, la vente de 8 773 tonnes de riz aux opérateurs économiques dans le cadre des ventes d’interventions pour mieux approvisionner les marchés de céréales.

Dans le cadre des infrastructures, les activités principales ont consisté notamment à assurer le désenclavement intérieur et extérieur et à améliorer l’accès des populations à l’eau, à l’électricité, à l’information. Il s’agit aussi de l’entretien courant annuel du réseau prioritaire de 9000 km de route et de 2800 km de piste; la construction de 60 km de route en terre sur le tronçon Nara Niono; la construction/réhabilitation de 67 km de route bitumée sur les tronçons Bamako-Bougouni (40 km), Didiéni -Diéma (05km) Gao-Ansongo-Labbézanga (15 km), Kati-Kita (07 km).

Le troisième volet de ce rapport porte sur la macroéconomie. Ici, les activités les plus importantes sont celles inscrites dans le cadre de l’atteinte des objectifs du cadre stratégique de lutte contre la pauvreté, de la prévision économique et du suivi de la situation économique et sociale. Il s’agit de la signature d’accords d’un montant total de 30,9 milliards de F CFA sous forme de prêts concessionnels auprès de l’Inde, de la BADEA.

Le quatrième volet Concerne l’éducation, la formation et emploi. Dans ce secteur, le gouvernement a redynamisé la mise en oeuvre de la politique nationale de l’emploi, l’amélioration des compétences techniques aux métiers.

Les principales réalisations dans le domaine de la santé, portent sur la contribution à la mise en oeuvre du Programme National de Lutte contre le SIDA, l’intensification de la lutte contre les maladies endémo épidémiques et le développement de la pharmacopée traditionnelle à travers l’approvisionnement des sites PTME (Prévention de la Transmission Mère Enfant) en kits de dépistage rapide VIH/SIDA.

S’agissant de la culture de la jeunesse et des sports, les activités réalisées ont trait à la promotion de l’insertion des jeunes dans le processus de développement économique et social, la formation des cadres de jeunesse et des sports, la promotion de l’accès des jeunes aux services de santé de la reproduction (SR) et l’amélioration de la gestion des compétitions sportives.
La réhabilitation de logements de bureaux, l’amélioration de la sécurité routière, l’amélioration de l’organisation des élections, le renforcement des capacités des forces armées, sont, entre autres des réalisations relevants de ce trimestre de 2007.

Kassoum THERA

13 avril 2007.