Partager


Seize arbitres officient les matches du tournoi de l’Uémoa. Après huit matches disputés et dans lesquels tous les arbitres ont eu à officier, nous avons cru bon de dresser un bilan.

jpg_arbitre.jpg
Dramane Danté, membre de la Commission technique chargée de l’arbitrage au Tournoi de l’intégration de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) déclare que : « malgré tout, nous choisissons les meilleurs ». Après les 8 matches disputés, nous avons cru bon de dresser un bilan de ce qu’est l’arbitrage à la 2e édition du Tournoi de football de l’Uémoa.

Tous les arbitres ont officié au moins une fois. Et jusque-là et sur les 15 matches disputés au cours de cette compétition, les 8 arbitres centraux et les 8 assistants, soit deux arbitres par pays (un arbitre central et un assistant) retenus ont tous été sollicités.

« C’était d’ailleurs nécessaire » , dit Danté. « Mais, hormis quelques-uns, les autres n’ont pas assez de niveau », affirme-t-il avant de saluer l’initiative de la compétition. Selon lui, le Tournoi de l’Uémoa permet de déceler les bons joueurs de l’espace et sert également de tremplin aux arbitres de l’espace.

Sur le comportement des joueurs et arbitres, les chiffres sont assez édifiants. Les jeux ont été ouverts et l’on notera que seul un match s’est achevé sur un score vierge. Les arbitres n’ont pas abusé du sifflet. Ce qui prouve que le bilan, en ce qui les concerne est satisfaisant.

Ces résultats ont été obtenus grâce aux réunions quotidiennes après les matchs qui ont pour objectif général de corriger les imperfections. Au cours de ces réunions sont aussi sélectionnés les meilleurs arbitres pour officier les matches suivants.

« Je peux affirmer aujourd’hui que nous avons fait du bon travail au sein de la Commission technique pour arriver à ce résultat, car notre souci se trouve au sein du corps arbitral » , commente M. Danté.

En huit matches, on relève les chiffres suivants : 19 buts marqués, dont 3 sur penalty. Toutes choses qui indiquent que les spectateurs ont assisté à un football résolument engagé sur l’offensive. Treize cartons jaunes et 2 rouges ont été écopés par des joueurs à la suite d’un cumul de cartons jaunes.

Boubacar Diakité Sarr

07 Novembre 2008