Partager


En adoptant le traité portant création du parlement de l’Union, les Etats membres parachèvent la mise en place des organes de l’Union et donnent une impulsion nouvelle au processus d’intégration. Ainsi l’Assemblée nationale du Mali en sa séance plénière du 26 Juin 2003 a ratifié ledit traité.

Le seul pays qui traînait les pieds était la Côte d’Ivoire. Elle vient de le faire cependant, la création du Parlement rendra indispensable certaines modifications dans le texte du traité de l’UEMOA et du protocole additionnel n° II relatif aux politiques sectorielles de l’UEMOA car les dispositions doivent être conformes à l’esprit du traité. D’où un réajustement s’impose. Chaque pays membres de l’UEMOA aura 5 parlementaires.

Rappelons que le traité de l’UEMOA a été adopté à Dakar (Sénégal) le 10 Janvier 1994 dans le but de permettre aux Etats membres de favoriser le développement économique et social, grâce à l’harmonisation de leurs législations à l’unification de leurs marchés intérieurs et à la mise en œuvre de politiques sectorielles communes.


Inter de Bamako

09 Juin 2008