Partager

C’est dans ce cadre que le secrétariat
permanent de la biennale a présenté jeudi dernier à la
DNDS de Ségou son guide. Placée sous la présidence du
ministre de la Culture, la cérémonie a enregistré la
présence du gouverneur de la région de Ségou M. Abou
SOW, du président de l’Assemblée Régionale et des
membres du secrétariat permanent, une structure
technique chargée d’appuyer le ministère de la Culture
dans l’organisation de la biennale artistique et
culturelle.

L’objectif de cette réunion était de soumettre le
guide de la biennale à l’appréciation du public. En
effet, le guide est un document élaboré par le
secrétariat permanent qui retrace tout le programme de
l’évènement.

“Tientiguiba Danté” et “Mèruba” sont les deux salles
qui abriteront les spectacles. Le stade Amary Daou, en
ce qui le concerne, abritera les cérémonies
d’ouverture et de clôture.

Contrairement aux éditions précédentes, le
secrétariat permanent de la biennale veut faire de
cette édition une réussite totale. C’est pourquoi une
commission nationale d’organisation a été mise en
place. Elle comprend une coordination appuyée par un
secrétariat et cinq sous-commissions de travail qui
sont : finance, infrastructures, programmation et
plateau technique, communication, exposition et lutte
contre le Sida et le paludisme.

Les pays invités à Ségou 2005 sont : le Burkina Faso
(15 personnes), le Bénin (15 personnes), le Maroc (15
personnes) et le Gabon (15 personnes).
La durée des spectables est de 2h 15 mn. Le timing
suivant a été élaboré : pièce (55 mn), orchestre (15
mn), ballet (20 mn), ensemble instrumental (7mn),
choeur (7 mn), solo (5 mn), danse traditionnelle (10
mn) et 1h 10 mn pour les concerts.
La visite du barrage de Markala sera insérée dans le
programme et elle s’effectuera en quatre voyages, soit
deux troupes par voyage. Le dernier voyage comprendra
trois troupes.

Des conférences sur l’histoire de Ségou sont prévues.
Les participants seront installés dans une barque et
le tout se déroulera au fil de l’eau.
Les troupes occupant les 1ère, 2ème et 3ème places
recevront respectivement, au classement par
discipline, au niveau national, les prix suivants :
– 1er prix : “prix Président de la République du Mali”
2.000.000 Fcfa plus le trophée.
– 2ème prix : “prix Premier ministre” 1.500.000 F cfa
plus un diplôme sera décerné à la troupe classée
deuxième.
– 3ème prix : “prix président de l’Assemblée Nationale”
1.000.000 F cfa plus un diplôme sera décerné à la
troupe classée 3ème

Il existe également des prix spéciaux qui seront
décernés aux acteurs et actrices (pièce), danseurs et
danseuses (ballet) soliste, instrumentistes
(ensemble), orchestre, régisseur, costumier, stand
exposition. Et enfin, le prix Sida qui sera décerné
par le secrétaire exécutif du HCNLS aux groupes
d’animateurs qui auront le mieux sensibilisé. Une
formation de renforcement des capacités sera organisé
à l’intention des troupes. Il y aura également une rue
marchande pour faire la promotion des commerçants et
des produits locaux.

Rappelons que la biennale artistique et culturelle
existe depuis plus de quarante ans et elle a révélé au
public malien, Africain et Mondialistes des artistes
de haute stature. Les suggestions faites ont été
prises en compte par le secrétariat permanent.

Moussa Touré, Envoyé spécial à Ségou

30 juin 2005