Partager

Les ressortissants de la 3ème région administrative du Mali se sont engagés le samedi 15 novembre à soutenir et accompagner leurs troupes représentées à la compétition artistique nationale.

Le biennale artistique et culturelle de Kayes aura lieu le 20 décembre prochain. Pour une meilleure représentation, de la 3ème région à cette compétition nationale, le gouverneur de ladite région a rencontré ses ressortissants. Pour la circonstance, le gouverneur M. Issa Tapo était accompagné d’une forte délégation.


Une prise de contact fructueuse

Dans les locaux du Palais de la Culture, M. Tapo et sa délégation ont été reçus par les cadres des administrations publiques et privées, des élus de la région ainsi que des élèves et étudiants ressortissant de la région de Sikasso. A travers une assemblée générale, le gouverneur a précisé l’objectif de sa mission à Bamako. Il s’agissait d’une prise de contact avec les ressortissants par rapport à l’organisation de la biennale artistique.

Nommé gouverneur de la 3ème région depuis le 19 février dernier, M. Issa Tapo, a précisé que son souci majeur est le développement de la région de Sikasso, qui est de nos jours reconnue pour son potentiel économique. Soucieux de la réussite de la mission qui lui est confiée, selon lui, depuis sa nomination, il a fait le tour des sept (7) cercles de Sikasso.

Le dernier élement de cette prise de contact avec les acteurs socio-politiques de la région était la rencontre avec les ressortissants résidants à Bamako et ailleurs. Selon lui, le moment était propice d’échanger avec les cadres ressortissants de Sikasso sur le devenir de la région. Une période qui coïncide avec les préparatifs de la biennale artistique et culturelle que la région se prépare activement.


Les difficultés et acquis

Après avoir détaillé les pré-préparatifs de la biennale qui ont porté le choix sur une troupe de Kadiolo qui réside actuellement dans la capitale du Kénégoudou, le gouverneur a porté à la connaissance des ressortissants, les acquis et les difficultés des préparatifs de la biennale.

Face à des difficultés économiques qui peuvent porter préjudice à l’évolution des activités et à la capacité d’action du comité préparatoire, le gouverneur a sollicité l’apport des ressortissants de la région. Avec un budget estimé à 70 millions de Francs , selon le gouverneur, le fond disponible ne dépasse pas 15 millions.

L’engagement des ressortissants

Les ressortissants de la région ont pu mobiliser sur place une somme de 866 825FCFA et la collecte se poursuit dans les lieux bien indiqués au public. Face à la faiblesse du fond disponible, vu la place prépondérante que la région occupe dans les manifestations similaires, les ressortissants ont assuré le gouverneurs et sa délégation de leur engagement et soutien inconditionnel pour mettre la représentation de la région à l’abri de toute difficulté financière.

Pour la cause, les élus, les membres du gouvernement et les cadres administratifs qui y étaient présents se sont engagés à informer et mobiliser les camarades, collègues n’ayant pas pris part à l’assemblée. Pour la circonstance, le siège de l’association pour le développement de la région de Sikasso, situé à la zone industrielle, le contact du trésorier de cette association du nom de Satigui Sidibé ont été mieux indiqués pour ceux qui désirent apporter leur contribution.

Au terme de l’assemblée, le gouverneur de Sikasso M. Issa Tapo s’est dit satisfait de la présence massive des ressortissants de la 3ème région, mais aussi de la réaction spontanée et inconditionnelle pour une cause noble. Il a fini par souhaiter la pérennisation des rencontres similaires avec les ressortissants de Sikasso.

Ousmane BERTHE (Stagiaire)

17 Novembre 2008