Partager

En Septembre 2007, il n’y aura pas de Biennale artistique et culturelle ! Ainsi, en a décidé le gouvernement qui vient de reporter d’une année, le plus grand rassemblement de l’art et de la culture du Mali.
Raisons de ce report : Les élections générales de 2007.

En effet, les présidentielles et les législatives qui devraient se dérouler durant le deuxième trimestre 2007, vont forcément perturber le calendrier des phases locale, régionale et nationale de la Biennale, qui était prévues pour septembre.

Jeunesse, ainsi qu’autorités administratives et politiques régionales auraient été contraintes de se multiplier sur deux fronts.

Aussi, selon le ministère de la culture, le report présente donc l’avantage de dissocier totalement le calendrier électoral de l’agenda de la Biennale, permettant ainsi, à la ville hôte de la prochaine édition de mieux se préparer.

La ville, bien que n’ayant pas encore été désignée, devra abriter deux bonnes salles de spectacle pour pouvoir organiser confortablement la plus grande manifestation artistique et culturelle du Mali.

Ce délai supplémentaire, sera mis à profit par le maître d’oeuvre de l’opération, c’est-à-dire, le ministère de la Culture, pour intégrer toutes les recommandations formulées par l’atelier d’évaluation de la dernière édition qui s’est tenu en avril dernier à Kayes.

Avec ce report, les phases locales et régionales qui auraient dû avoir lieu en décembre et mars prochains seront de même décalées.

De même, avec ce report, le budget prévu pour l’organisation de la Biennale en 2007 va également être orienté vers d’autres activités, comme la formation, conduites par les Directions régionales de la jeunesse, des sports, des arts et de la culture (DRJSAC), a indiqué Samba Niaré, directeur artistique du Secrétariat permanent de la Biennale.

15 août 2006.