Partager

Le président soudanais Omar el-Béchir a accepté de participer vendredi à un sommet avec son homologue sud-soudanais Salva Kiir sur la mise en œuvre des accords économiques et sécuritaires conclus en septembre. Cette réunion, qui se tiendra dans la capitale éthiopienne selon l’agence Suna, serait la première entre les deux chefs d’Etat depuis la signature de ces accords qui devaient permettre de régler de nombreux différents entre les deux pays mais qui n’ont pas été appliqués. Le secrétaire de la présidence chargé de la presse Emad Sayed Ahmed a indiqué à l’agence que la réunion aborderait les « moyens d’accélérer l’application des sujets sur lesquels les deux présidents s’étaient mis d’accord » en septembre. Ces accords prévoient la mise en place d’une zone tampon démilitarisée le long de la frontière commune, une reprise des exportations du pétrole sud-soudanais via les infrastructures du Soudan et la réouverture des points de passage pour le commerce. L’armée soudanaise a notamment affirmé la semaine dernière que des affrontements avaient opposé des « groupes armés » du Soudan du Sud et une tribu arabe à Samaha, l’une des cinq régions que se disputent Khartoum et Juba. Les deux pays s’accusent mutuellement de soutenir des rebelles de l’autre côté de la frontière. AFP