Partager

ba-2.jpg La vieille femme de passage a été intriguée par des cris d’enfant provenant des tréfonds d’un puits. Elle stoppa pour s’assurer que les pleurs de bébé venaient bien du trou d’eau, avant de s’approcher et de jeter un coup d’œil. A sa grande surprise, elle découvrit un bébé jeté dans la fosse. Elle alerta le voisinage. L’enfant fut rapidement extrait de son bain forcé.

Le nourrisson serait âgé de trois jours, selon les estimations des médecins du centre de santé de référence de la capitale du coton. Tout rouge, il a été transporté au centre de santé de référence dont le médecin chef a alerté la police. Une enquête a été ouverte et confiée à l’inspecteur divisionnaire Klediouma Goïta.

Quelques jours plus tard, à l’issue d’une recherche menée avec minutie par les agents de la Brigade de recherches, celui-ci est parvenu à identifier la mère du bébé chanceux. Elle s’appelle Ramatoulaye Camara. Agée de 19 ans, c’est une élève de 8è année.

Ramatoulaye Camara interpellée par la police a été admise à l’hôpital, car elle était victime d’une infection pour n’avoir bénéficié d’aucun soin après son accouchement secret. Le bébé a été remis au service du développement social qui, a son tour, l’a fait adopter par la dame Oumou Coulibaly.

Le père du bébé miraculé est chauffeur en Côte d’Ivoire. Les parents de ce dernier, en attendant son retour, réclament, à cor et à cri, leur petit-fils.

O. DEMBÉLÉ | AMAP-Koutiala | Essor 30 avril