Partager


La Banque de développement du Mali (BDM sa) a tenu le samedi dernier son 36ème conseil d’administration sous la présidence du PDG, Abdoulaye DAFFE. Les administrateurs se sont prononcés sur les états financiers de l’exercice 2007 qui font ressortir un résultat d’exploitation bénéficiaire de plus de 4 milliards de FCFA.

Le 36ème conseil d’administration a enregistré

l’intervention du Président directeur général, Abdoulaye Daffé qui a attiré l’attention des administrateurs sur l’environnement de la banque et son rôle dans le monde des affaires au Mali.

« Ceux qui vivent dans la proximité de notre Banque, les Maliens et Maliennes qui vivent en dehors du Mali, savent que la BDM-sa a été et demeure utile à notre pays. Utile par ce qu’elle apporte comme soutien à l’Etat, au secteur privé ; utile par ce qu’elle apporte au secteur agricole, industriel et commercial ; utile par ce qu’elle apporte au secteur des particuliers », a-t-il dit.

Cet apport, la BDM s.a doit le maintenir parce que la banque, selon son Pdg, continuera à susciter des espoirs qui doivent être comblés, en couvrant au moindre coût possible les besoins bancaires des Maliens. Pour réaliser, cela Abdoulaye Daffé affirme : « Nous nous devons alors de demeurer «la force tranquille» qui ne saurait être perturbée ni par les retournements de conjoncture, ni par les soubresauts du marché bancaire sous régional ».

En tant que 4ème banque sous régionale (selon le classement des Banques de l’UMOA), la BDM s.a s’efforce de consolider ses acquis, assurer son développement durable pour mieux servir le Mali.

Parlant des acquis, Daffé trouve que le niveau des ressources s’est établi à 281 milliards de FCFA pour un objectif programmé de 265 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de lO6%. Les emplois ont atteint 162 milliards de FCFA pour un objectif assigné de 170 milliards FCFA. Le résultat d’exploitation a été de 4,245 milliards de FCFA pour un objectif budgétaire de 5,1 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 84%.

Au plan logistique, le Pdg précise que la politique d’extension du réseau s’est poursuivie avec les implantations de Touba, Banamba, Nara, Diéma, Brazzaville, Madrid. Le parc de distributeurs a été renforcé, une trentaine ayant été déployée à Bamako, Kayes, Mopti, Ségou, Sikasso, Tombouctou et Gao.

Au delà de l’examen des états financiers, le conseil s’est également prononcé sur la question du positionnement sous-régional de la banque ainsi que d’autres sujets d’importance.

Les administrateurs de la BDM sa, après examen des points inscrits à l’ordre du jour, ont délibéré essentiellement sur l’examen des comptes de l’exercice arrêté au 31/12/2007. Les comptes arrêtés par le conseil font ressortir un résultat net d’exploitation bénéficiaire de 4.245.000.000 Fcfa. Un résultat qui a valu à la direction et au personnel de la BDM sa, les félicitations des administrateurs.


I. Maïga

30 Juin 2008