Partager

27 Octobre 1995-27 Octobre 2008 ! Voilà donc 13 ans, soit le 27 Octobre 1995, que disparaissaient quatre valeureux responsables du BDIA- Faso Jigi : Tiéoulé Mamadou Konaté, Oumar Boré, Souleymane Mory Coulibaly, et Isac Dembélé. Aussi, le dimanche 26 Octobre 2008, en souvenir de ces figures emblématiques du parti, le Bureau Politique National (BPN) a organisé, à son siège, une prière collective dirigée par l’imam Moustaph Haïdara.

A la cérémonie, on notait la présence de plusieurs responsables politiques, de membres des familles des illustres disparus et de tous les membres du BPN du BDIA Faso-Jigi. La cérémonie avait d’abord débuté par une lecture du Coran suivie d’une prière collective. La délégation conduite par le président Souleymane Makamba Doumbia s’est ensuite rendue au cimetière pour se recueillir sur la tombe des illustres disparus.

Dans son message, le président Souleymane Makamba Doumbia dira que la commémoration de cette journée, qui marque la disparition d’illustres personnalités du parti, est un devoir de mémoire et l’occasion de formuler des prières et des sacrifices pour le repos de l’âme des disparus.

Selon lui, cette commémoration doit non seulement permettre de nourrir une pensée pour les martyrs, mais elle doit aussi et surtout inspirer chacun pour perpétuer les idéaux partagés par eux et pour lesquels ils sont tombés au champ d’honneur.

Ces idéaux que le président du BIDIA a tenu à évoquer sont, entre autres, la promotion et la consolidation de la démocratie, le respect des droits humains, la sauvegarde de l’intégrité nationale, la création de conditions pour un Mali prospère, dans l’unité la cohésion et la paix, la quête permanente de l’intégration africaine.

Pour les héritiers politiques de ces martyrs, atteindre ces idéaux est un devoir. Selon le président du BDIA, c’est même une exigence, car il ne faut pas que le sacrifice de ces martyrs soit vain. Aussi importe-t-il que chacun honore leur mémoire et fasse en sorte que ces ideaux puissent triompher à travers un parti grand et fort qui sera porté sur ses fonts baptismaux en réunifiant tous les partis se réclamant de Mamadou Konaté et de Modibo Keïta.

S’adressant aux militants, le président Souleymane Makamba Doumbia les a exhortés à œuvrer inlassablement pour créer toutes les conditions nécessaires et indispensables pour la réussite du parti. Selon lui, ce n’est qu’en rassemblant les militants et en honorant la mémoire de ces martyrs que les héritiers du parti auront rempli eux aussi leur part de contrat politique qui les lie au BDIA-Faso Jigi.

Laya DIARRA

28 Octobre 2008