Partager

Son “intronisation” dans ses nouvelles fonctions a donc eu lieu au cours d’une cérémonie placée sous la présidence du ministre des Finances, et qui s’est déroulée dans le jardin du siège de la banque, en présence du Gouverneur Général, M. Philippe Dacoury Tabley, de son Conseiller spécial, M. Seyni N’Diaye, de plusieurs membres du gouvernement et d’anciens Directeurs de la banque, dont Mandé Sidibé et Younoussi Touré.

Rappellons que le nouveau Directeur Général succède ainsi à M. Idrissa Traoré, après que ce dernier ait fait valoir ses droits à la retraite. L’intronisation du nouveau DG, M. Oumar Tatam Ly, a été suivie des étapes suivantes : lecture de la décision de nomination du Gouverneur de la BCEAO, lecture faite par le Conseiller spécial M. Seyni N’Diaye, puis intervention du Gouverneur Général.

M. Philippe Dacoury Tabley a tout d’abord profité de l’occasion pour décrire l’environnement économique mondial et le contexte de la nomination du nouveau Directeur Général. Le Gouverneur de la BCEAO a également évoqué toutes les réformes attendues en vue d’une bonne gestion de la politqiue monétaire.

Parlant du rôle et des missions du Directeur Général, M. Philippe Dacoury Tabley a surtout insisté sur les valeurs de probité et de compétence qu’il devra incarner. “Ce sont ces valeurs qui ont fait la force de la BCEAO, dont l’engagement n’a jamais fait défaut aux côtés des autorités de la république“, a-t-il indiqué.

Tout en se réjouissant de sa nomination qui témoigne de son parcours à la BCEAO, le Directeur Général Oumar Tatam Ly a exprimé sa reconnaissance pour la confiance qui vient d’être placée en lui. Aussi a-t-il demandé l’accompagnement et les bénédictions de tous pour réussir sa mission dans ses nouvelles fonctions.

Pour sa part, le ministre des Finances, Abou-Bacar Traoré, a a évoqué toutes les qualités de celui qui vient d’être consacré à la tête de la BCEAO-Mali Depuis une décennie, Oumar Tatam Ly travaille au compte de cette banque où il a occupé plusieurs postes. Sa nomination au poste de Directeur Général de la BCEAO pour le Mali n’est donc que le témoignage de ses compétences et de son mérite.

Parcours du nouveau DG

Oumar Tatam Ly est né le 28 Septembre 1963 à Paris. En Juin 1980, il obtient le Baccalauréat, série D, réussi au Lycée Jean Mermoz, à Dakar, après des études primaires et secondaires au Mali (Ecoles Cathédrale, Liberté et Mamadou Konaté) et en France.

En1980-1981, il étudie Lettes Supérieures (Hypokhâgne) au Lycée Carnot, à Dijon.

En1981-1982 : Première Supérieure (Khâgne) au Lcée La Bruyère, à Versailles.

En 1980-1982, il fait les Classes Préparatoires au concours d’entrée aux Ecoles normales supérieures.

En1984, il obtient sa Maîtrise d’Histoire à l’Université de Paris 1, Panthéon, Sorbonne. il soutient son Mémoire et obtient la mention “Très Bien“.

1986 : il est admis au concours d’agrégation en Histoire.
De 1982 à 1986, il est élève à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud.

En 1986-1987 : DEA en Histoire économique à l’Université de Paris 1, Panthéon Sorbonne. Il soutient son Mémoire sur “Les économies soudanaises sous domination coloniale (1923-1933)” et obtient la mention “Très Bien“.

De 1988 à 1990, il est élève à l’Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC) à Cergy-Pontoise (France). Il est ensuite Diplômé de l’ESSEC (promotion 1990).

Toujours en 1990 : Summer Employment Program de la Banque Mondiale. De 1992-1993, il est Chargé de mission à la Présidence de la République du Mali.

De 1993 à 1994, il est Conseiler technique à la Présidence de la République du Mail, et Chef du Bureau d’Analyse et de Prospective.

De 1994 à 1996, il est Fondé de Pouvoirs à la Direction des Etudes (siège).

De 1996 à 1998, il devient Adjoint au Directeur des Etudes de la BCEAO (siège).

De 1998 à 2006, il est Directeur des Opérations financières de la BCEAO (siège).

De 2007 à 2008, il fut Directeur du département de l’Emission, de la Comptabilité et des Finances de la BCEAO ; et Président du Conseil d’Administration de la Caisse de Retraite par Répartition Avec Epargne (CRRAE) de l’UMOA.

A ce titre, il fut Administrateur de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) à Abidjan, de la Société Ouest-Africaine de Gestion d’Actifs (Cotonou), de la SICAV Abdou Diouf (gérée par la SOAGA) et de la Banco Da Uniao (Bissau).

Oumar Tatam Ly par le bambara, le peuhl et l’anglais qu’il lit et écrit. Ses loisirs : la lecture, le cinéma et le tennis.

Laya DIARRA

04 mars 2009