Partager

jpg_une-400.jpgLes demi-finales de la Coupe du Mali se sont jouées samedi dernier dans la salle de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). Trois rencontres étaient au programme : le derby Stade-AS Police, l’explication entre le Djoliba et la J. A. chez les hommes et la confrontation entre l’USFAS Dames et le Centre Bintou Dembélé de Koulikoro. La deuxième demi-finale Dames qui devait opposer le Djoliba et l’AS Police a été reportée à une date ultérieure en raison de l’absence de certaines joueuses des Rouges retenues en sélection nationale. Chez les Hommes, les deux demi-finales ont tourné à l’avantage du Djoliba et de l’AS Police qui ont dominé, respectivement la J. A. (71-51) et le Stade malien (59-58). Quant à l’USFAS Dames, elle n’a fait qu’une bouchée des Koulikoroises étrillées 72-32.

Qui aurait imaginé un échec des Blancs face aux Policiers ?

Alors que le coach Amadou Bamba et ses joueurs se voyaient déjà en finale, ils sont brusquement revenus sur terre, victimes d’une équipe de l’AS Police qui a réalisé un match héroïque. Pourtant, Ibrahim Maïga et ses coéquipiers stadistes avaient réalisé un début de match parfait, totalisant 10 points d’écart. Porté à bout de bras par le grand espoir du basket-ball malien, Ibrahim Maïga visiblement en grande forme, le Stade malien a émerveillé la salle de l’INJS par sa maîtrise technique et surtout son adresse dans les tirs primés en ce début de rencontre. Mais, contre toute attente, l’AS Police réussira à renverser la situation à une minute du coup de sifflet final, s’imposant au finish 59-58.

Le tournant du match intervint à la 39è min : alors qu’ils menaient au tableau d’affichage 52-49, les Blancs commencent à perdre les ballons. Les Policiers en profitent pour accentuer la pression sur leurs adversaires. On connaît la suite : coup sur coup, l’AS Police marque deux paniers qui porte alors le score à 55-54. Les Blancs vont répliquer en inscrivant un nouveau panier et porter le score à 57-54. Mais la joie des hommes d’Amadou Bamba est de courte durée puisque les Policiers obtiennent trois lancers francs qui leur permettent d’égaliser à 57-57.

C’est la panique chez les Stadistes. Comme il fallait s’y attendre, l’AS Police prend la direction des opérations et passe devant pour la première fois à quelques secondes de la fin 59-57.

Le Stade malien réplique alors par un lancer franc, mais c’était déjà trop tard pour reprendre l’avantage. Score final : 58-59 pour l’AS Police qui valide ainsi son ticket pour la finale.

Le suspense a donc été total, samedi dans la salle de l’INJS avec cette fin de match qui rappelle un peu le film de la demi-finale des Hommes de l’année dernière qui avait opposé le Stade malien et le Djoliba.

Les Blancs menés au tableau d’affichage pendant toute la partie par des Djolibistes accrocheurs et entreprenants, avaient fait la différence à six secondes de la fin du match, s’imposant sur le fil 61-60. Ce jour, les supporters des Rouges avaient pleuré à chaudes larmes sur le plancher.

En finale, l’AS Police affrontera le Djoliba qui s’est promené devant la J. A. battue 71-51. L’affaire a été pliée par les Rouges dès le quart temps initial bouclé (12-4). A la reprise, le Djoliba va confirmer sa suprématie en dominant tous les autres quarts temps 34-13 puis 51-29 avant de terminer en roue libre 71-51, soit 20 points de différence.

Chez les Dames aussi, la hiérarchie a été respectée. Du moins pour la première demi-finale avec la qualification de l’USFAS qui a écarté le Centre Bintou Dembélé dominé sur le score sans appel de 72-32.

Les militaires connaîtront leurs adversaires de la finale à l’issue de la deuxième demi-finale qui mettra aux prises le Djoliba et l’AS Police.

Selon Djibril Cissé, responsable de la commission loi du bureau fédéral, le règlement stipule « que si un club a trois joueurs ou joueuses de la même catégorie dans l’équipe nationale, ce club peut demander un report de son match. Mais pour ce qui concerne le cas du Djoliba, l’équipe ne dispose que de deux éléments chez les séniors et une dans l’équipe nationale junior. Normalement le match ne devait pas être reporté, mais la commission s’est réunie et a tranché par rapport à l’esprit de la loi », expliquera notre interlocuteur.

LES RESULTATS

Chez les Hommes

Djoliba-J. A. : 71-51

Stade-AS Police : 58-59

Chez les Dames

USFAS-CBD : 72-32

Djoliba-AS Police (reporté)