Partager


La salle de conférence de l’hôtel Salam a abrité, dans la matinée de mardi 17 juillet 2007, la consultation entre la Banque Mondiale, les chefs des projets et la société civile. La cérémonie d’ouverture était présidée par le Ministre des Finances, Abou Bakar Traoré, en présence de S.E. Harry Buikema, ambassadeur des Pays-Bas au Mali.

La consultation Banque Mondiale sur le système de conditionnalités dans les crédits de politique de développement, qui s’est tenue hier à l’hôtel Salam, entre dans le cadre d’une révision de son système entrepris en 2005. Son objectif, tel que défini par le ministre des Finances est la revue des projets financés par la Banque Mondiale.

Il a ensuite relevé que c’est en appliquant les accords qu’on voit les difficultés. Aussi a-t-il demandé aux chefs de projets de bien réfléchir sur le choix des critères pertinents avant d’inviter la Banque Mondiale à voir ce que  »nous pouvons faire, au lieu de s’enfermer sur ce qu’on a toujours fait ».

Son Excellence, Harry Buikema, a pour sa part insisté sur les conditionnalités dans les opérations d’appui aux politiques de développement. Pour lui, le but de la présente consultation est de regarder la politique suivie et de chercher la possibilité d’apporter les changements. Il a donc invité les participants à un débat ouvert.  » Nous voulons, dans notre rapport, faire ressortir les sentiments des opérateurs économiques « , a-t-il conclu.

La présente consultation se situe dans le cadre du contexte de la préparation du prochain rapport de mise en œuvre des bonnes pratiques liées au système de conditionnalités. L’objectif pour la Banque Mondiale est d’obtenir des contributions significatives sur les pratiques en terme de conditionnalité dans ses opérations d’appui budgétaire dans les pays.

La consultation porte sur l’appropriation des programmes de réformes par le gouvernement, les matrices d’actions de politique économique, le contenu des programmes de références et les conditionnalités (déclencheur) de décaissement.

Résultat attendu : un rapport des conclusions synthétisant les contributions des participants aux processus.

Pierre Fo’o MEDJO

18 juillet 2007.