Partager

Rien ne va plus entre les élus de Bankass. La raison, les querelles politiciennes et de personne.

Le député élu à Bankass, Hamidou Konaté, ne décolère pas contre le maire de Ouenkoro. A Bamako, beaucoup de responsables ne comprennent pas « son acharnement » contre le maire de Ouenkoro qu’il dépeint partout comme un « opposé » à ATT. La preuve ? C’est à Ouenkoro, dans la Commune de Bankass, que Soumeylou Boubèye a battu ATT, ce que l’élu utilise partout comme argument.

Hamidou Konaté est URD, un transfuge de l’Adéma. Le maire de Ouenkoro, lui, est Adéma. Son tort, en plus de n’avoir pas pu convaincre ses concitoyens à voter ATT, c’est d’avoir battu le maire aux municipales d’il y 5 ans, ce qui est resté au travers de la gorge du maire malgré le temps qui passe.

L’élu de Bankass se bat d’ailleurs sur plusieurs fronts. Dans l’affaire de la suspension du ministre Touré par l’URD, il s’est dit du côté de Younoussi, le président du parti et aurait combattu ouvertement Tidiane Guindo, très respecté dans la Commune et qui serait pour beaucoup dans son élection.

Hamidou Konaté qui a perdu la mairie parce qu’il aurait dit aux populations « qu’il veut prendre une revanche », n’a pas fini de faire parler de lui, et de dévier Bankass de ses vrais défis, des défis de développement, des raisons pour lesquelles il est élu.

A. Kalambry

29 octobre 2009